Revue de presse

Revue de presse: Exploration du pétrole le Maroc loin de la moyenne internationale

revue-presse-maroc

revue-presse-marocVoici les principaux titres développés par les quotidiens nationaux parus ce lundi 2 juin.:

*Al Alam:.

– Exploration du pétrole: le Maroc loin de la moyenne internationale. Le Maroc est encore loin de la moyenne internationale en matière d’exploration du pétrole, qui est de 10 puits par 100 km2. Ces données ont été annoncées en marge du sommet marocain du pétrole et du gaz, tenu récemment à Marrakech.

– Décision de payer les prestations de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires: les professionnels concernés concertent sur les mesures à prendre pour faire front à cette décision qu’ils ont jugée compliquée et inexécutable.

*Al Haraka:.

– Le secrétaire général du parti du Mouvement Populaire, Mohand Laenser, a indiqué, samedi à l’occasion de la tenue du 1er congrès provincial du parti à la préfecture de Mdiq, que conformément aux dispositions de la Constitution de 2011 et la nouvelle loi relative aux partis politiques, l’ensemble des acteurs sont tenus de se mobiliser pour réhabiliter l’action politique. « On ne peut parler de démocratie sans partis », a-t-il souligné, appelant les femmes et les jeunes à s’engager dans l’action politique.

– Le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC) tunisienne, Mustapha Ben Jaafar, a affirmé, samedi, que la Tunisie est déterminée à bénéficier de l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle et de gestion de la chose religieuse. Dans un mot de bienvenue à l’occasion du discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI devant cette Assemblée, Ben Jaafar a indiqué que la Tunisie observe avec un grand intérêt le processus de réformes engagé par le Royaume dans tous les domaines et demeure déterminée à bénéficier de son « expérience riche et avant-gardiste dans le monde arabe, en matière de construction démocratique ».

*Assahra Al Maghribia:.

– SM le Roi Mohammed VI appelle à l’émergence d’un ordre maghrébin nouveau, sur la base de l’esprit et de la lettre du traité de Marrakech fondateur qui vient d’achever sa 25ème année d’existence. Dans un discours prononcé, samedi à Tunis, devant l’Assemblée nationale constituante tunisienne, le Souverain a en outre souligné que la volonté commune qui anime les deux peuples « doit se décliner en projets structurants prometteurs », réitérant le soutien du Maroc aux efforts engagés pour consolider les fondements de l’Etat de la Tunisie.

– Dans un communiqué conjoint maroco-tunisien rendu public dimanche à l’occasion de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Tunisie, SM le Roi Mohammed VI et le président tunisien Mohamed Moncef Merzouki, ont exprimé leur attachement à l’Union du Maghreb arabe en tant que choix stratégique. Ils ont également fait part de leur ferme volonté de faire des liens exemplaires liant les deux pays un affluent majeur au processus d’intégration maghrébine.

*Aujourd’hui Le Maroc.:

– ONEE: Fini le fuel subventionné. Le fuel 2 destiné à la production de l’électricité n’est plus complètement subventionné par la Caisse de compensation. Un décret du chef du gouvernement soumet le fuel 2 au système d’indexation des prix en vigueur actuellement. La décision intervient après la signature il y a une semaine d’un contrat programme entre l’ONEE et l’Etat sur 4 années.

– 23 conventions ratifiées entre le Maroc et la Tunisie: Vers une intégration économique maghrébine. Les deux pays orientent leur coopération vers une intégration économique maghrébine. Une vingtaine d’accords ont été ratifiés, vendredi à Tunis, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du président tunisien Mohamed Moncef El Marzouki. Les protocoles signés tendent à mettre en place un cadre juridique d’échange jetant ainsi les bases d’un partenariat solide et stratégique. La diversité des engagements conclus entre les deux pays illustre la volonté des deux Etats à bâtir un vrai socle économique à forte valeur nationale et régionale.

*Le Matin Du Sahara et Du Maghreb.:

– Discours Royal: L’Union du Maghreb n’est plus un luxe politique superfétatoire. Dans le discours prononcé, samedi, devant l’Assemblée constituante tunisienne, SM le Roi Mohammed VI a relevé que l’Union du Maghreb n’est plus un choix facultatif ou un luxe politique superfétatoire. Elle est devenue plutôt une revendication populaire pressante et une exigence régionale stratégique incontournable. Le Souverain a déploré le blocage de l’Union du Maghreb qui fait obstacle à l’exploitation optimale des richesses et des potentialités que recèlent les pays maghrébins, hypothèque l’avenir de la région et l’éloigne des tendances prévalant dans les différentes régions du monde.

-Projets solaires de l’ONEE: Tafilalet opérationnel en 2016, Atlas en 2017. L’ONEE va lancer l’appel d’offres pour la construction de son projet solaire photovoltaïque Tafilalt (100 MW) au second semestre 2014. Pour le projet Atlas (200 MW), également photovoltaïque, l’appel d’offres est prévu en 2015. C’est ce que vient de déclarer au journal une source autorisée de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. Ces projets s’inscrivent dans la droite ligne du plan de développement de centrales solaires photovoltaïques de taille moyenne (20 à 30 MW) en bout de ligne lancé par l’ONEE.

*L’Economiste.:

– Renault vise 55 pc de taux d’intégration. Le groupe automobile a présenté, jeudi dernier, les grandes lignes de son développement futur, un projet baptisé Vision 2016. Le groupe entend travailler sur les fondamentaux : le client, le collaborateur interne, mais aussi la structure de l’entreprise et son rayonnement externe. Il s’agit, selon Jacques Prost, directeur général de Renault Maroc, d’atteindre plusieurs objectifs dont l’amélioration de l’image de marque de l’entreprise via la qualité et l’augmentation du chiffre d’affaire et la profitabilité.

– Gestion des carrières: Le projet de loi rebrousse chemin. Prévu initialement au conseil du gouvernement du 24 avril, l’examen du projet de loi sur les carrières a été reporté. Suite à une demande des opérateurs, le ministère de l’Industrie a préféré le retirer le temps qu’un accord soit trouvé. Comme l’expliquent des opérateurs, la mouture transmise au conseil de gouvernement ne prenait pas en compte les éléments sur lesquels ils s’étaient mis d’accord. Elle serait même en contradiction avec l’esprit de la convention sur la création des écosystèmes industriels de valorisation des matériaux de construction. Une convention qui vise la mise en place de pôles industriels intégrés dans les régions à forte concentration de gisement de carrières.

*L’Opinion.: – Succès de la visite royale en Tunisie. La visite royale entamée vendredi en Tunisie par SM le Roi Mohammed VI vient marquer la naissance d’un partenariat pragmatique gagnant-gagnant entre deux pays liés par des relations séculaires de fraternité, d’amitié et de coopération. Cette visite a été marquée par la signature de plusieurs accords et conventions de coopération. Dans un discours prononcé devant l’Assemblée nationale constituante de Tunisie, SM le Roi a notamment appelé à un nouvel ordre maghrébin, sur la base de la lettre et de l’esprit du traité de Marrakech et souligné la nécessité de construire un nouveau Maghreb sur la base des développements politiques, économiques et sociaux enregistrés par les peuples maghrébins.

– Barème sur le voisinage de l’UE: Les Marocains optimistes. La Commission européenne vient de rendre publique son étude Baromètre de voisinage, effectuée entre décembre 2013 et janvier 2014. Pour le Royaume, le baromètre de voisinage établi par l’UE fait ressortir que 84 pc des Marocains se disent satisfaits de la vie qu’ils mènent, et 68 pc jugent que la situation économique nationale est relativement bonne. Par ailleurs, 70 pc des personnes interrogées déclarent que leur situation financière est en amélioration et 79 pc des personnes interviewées expriment leur satisfaction à l’égard de la démocratie dans le pays. Aussi, 58 pc des marocains interrogés disent que les choses évoluent dans la bonne direction.

*Libération.: – Baisse du taux de criminalité et hausse du nombre d’affaires traitées par la police. Les premiers mois de l’année en cours ont enregistré le traitement de 121.806 affaires dont 107.102 résolues et 112.420 personnes interpellées en milieu urbain contre 90.674 à la même période de l’année précédente. Participant à une conférence organisée récemment à Rabat, le chef du service préfectoral de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) de Casablanca a indiqué que les affaires enregistrées regroupent des actes de suicide, de hooliganisme et autres. Quant aux crimes avec violence, il a précisé qu’ils ne représentent que 9,91pc du total, soit 12.047 affaires dont 9.742 résolues et 9.959 personnes arrêtées.

– Les professionnels de la pêche voient rouge. Dans les milieux de la filière, on menace d’observer une grève générale dans l’ensemble des ports du Royaume. Mais avant, les professionnels multiplient les réunions pour débattre des premières mesures à entreprendre pour contester le projet du nouveau plan d’aménagement des pélagiques au nord de Boujdour. Selon Abdelkhalek Gikh, membre de la Confédération marocaine de la pêche côtière, le nouveau projet prive la filière de la pêche côtière de ses droits au profit d’un certain lobby qui opère au nord de Boujdour, ajoutant qu’avant d’arrêter leur activité dans tous les ports du Royaume, les opérateurs préfèrent d’abord contacter les groupes parlementaires en vue de mener une bataille politique à ce sujet.

*Al Bayane: – Le 9e congrès national du PPS approuve les rapports des différentes commissions. Le 9e congrès national du PPS, qui s’est tenu du 30 mai au 1er juin, a approuvé les rapports issus de la commission des délégations, des candidatures et du dépouillement, de la commission politique et de la stratégie de l’action du parti et de la commission économique, sociale, culturelle et environnementale.

– 9ème congrès national du PPS: Primauté de l’intérêt national. Le leader palestinien Nayef Hawatmeh qui s’exprimait lors de l’ouverture du 9ème congrès du PPS, a insisté sur la justesse de l’engagement au service du pays, prôné par le PPS, abstraction faite des alliances contre-nature. L’idéologie devrait être reléguée au second plan, si l’intérêt du pays devait passer devant ! , a-t-il souligné devant le congrès national du parti du livre.

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.: – Grand projet de dessalement de l’eau de mer au Maroc. Le projet consiste en la réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer d’un investissement de 1 milliard de DH pour couvrir les besoins en eau potable de la région du Grand Agadir jusqu’à l’horizon 2030. La première phase du projet portera sur la conception, le financement, la construction et l’exploitation d’une usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité 100.000 m3/jour.

– Le Maroc classé 2e meilleure destination africaine pour les investissements directs étrangers rentables. Au niveau international, l’étude publiée par le magazine US Foreign Policy a classé le Royaume 42ème sur 112 pays analysés. Le Royaume a ainsi devancé plusieurs pays, notamment le Canada et l’Afrique du Sud.

*Al Massae:.

– Jusqu’à dimanche matin, la commission des accréditations et des candidatures du 9ème congrès national du PPS n’a pas encore tranché dans la liste des membres du « parlement » du parti qui seront choisis parmi les 1700 candidatures présentées. La commission a, de ce fait, tenu une réunion avec les présidents des sections pour dénouer la situation, selon un dirigeant du parti du livre.

– Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, a prophétisé la dissolution du PAM. Lors d’une rencontre avec les conseillères communales du parti de la lampe, tenue samedi à Rabat, Benkirane a indiqué qu’il avait donné un conseil aux dirigeants du parti du tracteur, les appelant à dissoudre leur parti. « S’ils veulent le suivre, qu’ils le fassent! C’est ce qu’il va se produire en fin de compte car il ne va pas aller plus loin », a-t-il dit. Benkirane a par ailleurs qualifié la formation du parti de « mélange hybride », l’accusant de commettre des actes de corruption et de démolir des alliances qui auraient pu contribuer à la promotion du Maroc.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le chef du parti d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a affirmé que la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Tunisie vient témoigner de l’appui du Maroc à la transition démocratique en cours en Tunisie. Pour Beji caid Sebssi, ex-Premier ministre, cette visite porte un message de solidarité et d’amitié.

– Benkirane poursuit son offensive contre le PAM, estime que son parti est le meilleur. Lors d’une rencontre avec les conseillères communales du PJD, tenue samedi à Rabat, le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a déclaré que le PAM serait dissolu. « Le conseil que j’ai donné au parti, et qui l’a horripilé, est ce qui va se produire en fin de compte car ce parti est né avec des malformations congénitales qui ne peuvent être corrigées », a dit Benkirane qui estimait son appel à la dissolution du PAM comme un conseil. En revanche, Benkirane s’est répandu en éloge sur son parti. « Il n’existe pas mieux que nous », a-t-il jugé.

*Assabah:.

– SM le Roi diagnostique les pannes de l’UMA. Dans un discours prononcé samedi devant l’Assemblée nationale constituante en Tunisie, SM le Roi a critiqué le bocage regrettable de l’Union du Maghreb Arabe qui fait obstacle à l’exploitation optimale des richesses et des potentialités que recèlent les pays maghrébins, soulignant que la région maghrébine ne doit pas manquer son rendez-vous avec l’Histoire, pas plus que notre Union ne devrait demeurer en dehors de la logique du temps.

– Les directeurs et les inspecteurs pédagogiques se rebiffent contre Belmokhtar. Au cours de leur réunion, plus de 13 syndicats et organisations, représentant les inspecteurs de l’enseignement, ont souligné que le dossier de l’inspection pédagogique constitue un point névralgique au sein du système scolaire, estimant que la marginalisation de ce dossier déprécie leur valeur. Au cours d’une rencontre tenue vendredi à Rabat, le bureau national de l’Association nationale des directrices et directeurs de l’enseignement primaire avait appelé, de son côté, à l’observation d’un sit-in de protestation devant le siège du ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.: – Tunisie: des observateurs saluent le discours prononcé par SM le Roi devant l’Assemblée constituante. Des observateurs et des académiciens ont salué le discours historique prononcé samedi par SM le Roi Mohammed VI devant l’Assemblée nationale constituante en Tunisie, indiquant qu’il porte des signaux sur l’inéluctabilité du choix démocratique et un soutien fort à la marche tunisienne relative au procédé adopté par la Tunisie pour assurer le succès du processus de transition démocratique.

– Lachgar écrit au président de la Chambre des représentants pour obliger les ministres à ne pas manquer les séances prochaines des questions orales. Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, a appelé à la mise en application de la décision de la conférence des présidents prévoyant d’obliger les ministres, qui avaient manqué les séances précédentes des questions orales, à prendre part à la prochaine séance.

*Al Khabar:.

– Benkirane dévoile le volume de participation du PJD aux prochaines élections. Au cours d’une rencontre avec les conseillères communales du PJD, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la lampe, a jugé impossible que son parti puisse présenter des candidats dans toutes les circonscriptions lors des prochaines élections communales, prévues pour juin 2015.

– Le Conseil constitutionnel a rejeté la demande du groupe istiqlalien à la Chambre des conseillers qui a jugé inconstitutionnelle la loi portant dissolution des deux conseils régionaux des pharmaciens d’officine du nord et du sud. Le Conseil constitutionnel a jugé irrecevable la saisine de ce groupe visant à déclarer non conforme à la Constitution la loi 115.13 qui a prévu la dissolution des deux conseils et la création d’une commission spéciale.

*Bayane Al Yaoum:.

– La visite officielle entamée vendredi en Tunisie par Sa Majesté le Roi Mohammed VI vient marquer la naissance d’un partenariat pragmatique gagnant-gagnant entre deux pays liés par des relations séculaires de fraternité, d’amitié et de coopération. Les accords de coopération, signés au premier jour du séjour royal en terre tunisienne, témoignent, tant au niveau quantitatif que qualitatif, de cette volonté partagée de hisser le niveau des relations entre Rabat et Tunis au niveau des relations politiques d’excellence qui ont toujours existé entre les deux pays.

– La 13ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde rassemble cette année pas moins de 1.500 artistes, dont de grands noms de la scène marocaine et panarabe, des stars de renommée internationale et des interprètes reconnus des principales traditions musicales de la planète, autour d’un seul mot d’ordre : « Nos différences nous ont réunis ».

*Rissalat Al Oumma:.

– Des membres du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites demandent aux magistrats de la Cour des comptes de relever les dysfonctionnements, imputant au gouvernement Benkirane la responsabilité du suivi, de la gestion et du fonctionnement des services de la Caisse, dont ses biens et le dossier d’exploitation de ses soldes financiers qui, selon eux, fournit un maigre rendement en comparaison avec les caisses similaires.

– Le groupe Crédit agricole du Maroc (CAM) s’est vu distinguer le prix de la meilleure institution de financement du développement en Afrique par l’Association des institutions africaines de financement du développement (AIAFD). Le CAM a été ainsi reconnu « meilleure institution de financement du développement en Afrique » parmi 39 institutions, dont 26 institutions nationales, 5 institutions régionales et 8 institutions non membres de l’AIAFD, selon un communiqué du Groupe. Cette récompense a été remise au groupe en marge de l’Assemblée générale ordinaire de l’AIAFD, tenue à Kigali au Rwanda.

Comments
To Top