Médias

Ne-Yo, enflamme la foule devant la scène de l’OLM Souissi

neyo

neyoLa star américaine de R&B et de Pop, le chanteur Ne-Yo, a enflammé mercredi soir la foule réunie devant la scène de l’OLM Souissi, dans le cadre de la 13ème édition du festival Mawazine Rythmes du monde. Sitôt monté sur scène, la star américaine a d’emblée lancé son concert par la chanson « Let’s go » devant un public enthousiasmé, des Marocains et étrangers, ayant dépassé les 150.000 personnes, selon les organisateurs. Ne-Yo, considéré comme un des plus talentueux de la planète pop et R&B, a interprété ses meilleurs titres et donné le meilleur de lui-même tout au long de cette cinquième soirée du festival Mawazine. La dernière découverte du rap américain au succès phénoménal, Ne-Yo, s’est dit « très heureux et honoré » d’être à Mawazine pour son premier show sur une scène arabe, à l’espace OLM Souissi à Rabat.

Dans une conférence de presse avant le concert, le prodige du rap américain s’est dit également « excité » d’être dans « le plus grand, voire le meilleur festival musical dans le monde arabe ».

Tous les échos qu’il a pu avoir du Maroc en prévision de son déplacement pour le festival Mawazine-Rythmes du monde étaient, à ses yeux, encourageants: « Un peuple magnifique, un temps formidable », et c’est ce qu’il a pu constater sur place, a-t-il assuré.

Sur le contenu de son nouvel album, le sixième de sa carrière dont la sortie est prévue pour 2014 ou 2015, il a indiqué qu’à travers ce nouvel opus qui devrait s’intituler TBA, il a opéré un « comeback » (retour) à son répertoire R&B de ses débuts, en continuant à s’inscrire dans le concept de la World Music que tout le monde pourrait apprécier.

S’il a un conseil à prodiguer aux jeunes rappeurs qui veulent suivre ses pas dans l’univers du R&B et de la musique pop, c’est surtout de rester eux-mêmes pour créer leur propre musique, sans négliger l’aspect « business » qui reste important pour éviter de se perdre et de se faire des illusions.

Dernière découverte du prestigieux label Def Jam, dont l’histoire se confond en grande partie avec celle du rap américain, Ne-Yo (né Shaffer Smith) a hérité d’une voix unique en son genre, inspirée de Stevie Wonder et des plus grands noms de la musique Soul. L’artiste a obtenu en 2008 le Grammy Award du meilleur album contemporain R&B et a composé des tubes pour Beyoncé, Rihanna et Britney Spears. Né en 1979 à Los Angeles, Ne-Yo est élevé par une famille de musiciens et se passionne très tôt pour la musique. Ses idoles de l’époque s’appellent Whitney Houston et Michael Jackson. Au cours de cette période, le garçon développe une culture musicale importante, s’essaie au chant, à la composition et à l’écriture. Après plusieurs prestations réussies, Ne-Yo retient l’attention de Def Jam, le label le plus actif de la scène R&B. Pendant neuf jours, cette 13ème édition de Mawazine, placée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisée par l’association Maroc-Cultures, rassemble pas moins de 1.500 artistes, dont de grands noms de la scène marocaine et panarabe, des stars de renommée internationale et des interprètes reconnus des principales traditions musicales de la planète, autour d’un seul mot d’ordre : « Nos différences nous ont réunis ».

map

Comments
To Top