Societe

Décès à Rabat de l’universitaire et futurologue marocain Mahdi El Manjra

mahdimanjra

mahdimanjra

L’universitaire et futurologue marocain, Mahdi El Manjra, s’est éteint vendredi à Rabat, à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie, apprend-on auprès de sa famille.

 

Le défunt, qui a assuré les fonctions de Directeur de la radiodiffusion télévision marocaine (1954), a occupé plusieurs postes dans le domaine scientifique, a contribué à la fondation de la première Académie de futurologie.

Il est également lauréat de plusieurs distinctions nationales et internationales, comme il avait présidé des commissions d’élaboration de programmes d’enseignement de plusieurs pays européens. Le Défunt était membre de l’Académie du Royaume du Maroc, de l’Académie africaine des sciences et de l’Académie mondiale des arts et lettres.

De même, feu Mahdi El Manjra était membre ou consultant de nombre d’organisations et d’académies internationales.

Le futurologue marocain est l’auteur d’articles et d’études en sciences humaines et sociales ainsi que sur des questions de développement. Parmi ses ouvrages les plus importants on peut citer « Le système des Nations Unies », « On ne finit pas d’apprendre » et « Première Guerre civilisationnelle ».

Né le 13 mars 1933, feu Mahdi El Manjra a effectué ses études supérieures au Etats Unis d’Amérique où il a décroché des licences en Chimie et en Sciences politiques.

 

Comments
To Top