Politique

Vif mécontentement du Maroc à la suite de l’agression morale dont a été victime le Général Abdelaziz Bennani

generalbennani

generalbennaniL’Ambassadeur de France au Maroc, M. Charles Fries a été reçu, jeudi à Rabat, par M. Mohamed Yassine Mansouri, Directeur Général d’Etudes et de Documentation, pour lui faire part du vif mécontentement du Royaume à la suite de la lâche agression morale dont a été victime, la veille, le Général de Corps d’Armée Abdelaziz Bennani, dans sa chambre de l’hôpital parisien de Val-de-Grâce, de la part du dénommé Mustapha Adib.

Cet acte inadmissible qui vient s’ajouter aux nombreux incidents qui ont émaillé, ces derniers mois, les relations maroco-françaises, risque de compliquer davantage le processus de normalisation des relations bilatérales.

Par ailleurs et ce même jour, le Maroc, en la personne de son Ambassadeur à Paris, M. Chakib Benmoussa, a entrepris auprès du ministère français des Affaires étrangères une démarche de dénonciation du même acte. Un acte particulièrement grave par son caractère provocateur et injurieux envers une haute personnalité marocaine hospitalisée dans un hôpital militaire français.

M. Benmoussa a, ainsi, exprimé des interrogations quant à la complaisance dont bénéficient certaines personnes connues pour leurs antécédents et qui ne peut qu’impacter négativement les relations maroco-françaises.

En réaction, les autorités françaises ont exprimé leur sincère émotion par rapport à ce qui s’est produit et ont annoncé qu’une enquête sera diligentée par le Ministère de la Défense.

Le Royaume du Maroc tient à rappeler son attachement à la qualité des relations historiques et profondes avec la République Française, qui prennent en compte les valeurs de respect mutuel et de dignité, et ne peut en aucun cas accepter de tels agissements incompatibles avec l’esprit d’amitié et de considération qui imprègne les relations bilatérales.

map

Comments
To Top