Sport

Mondial 2014: le feu d’artifice de l’Algérie face à la Corée du sud (4-2)

algeriecoree

algeriecoreeL’Algérie a son destin entre les mains pour ,offrir à tout un pays le premier 8e de finale de son histoire au terme d’un match de folie contre la Corée du sud à Porto Alègre. 32 ans après le dernier succès des Fennecs en Coupe du monde.

C’est bien simple on n’a pas reconnu l’Algérie timorée et frileuse du premier match perdu sur le fil contre la Belgique (2-1).z le match Corée du sud Algérie minute par minute

Métamorphosée, la sélection algérienne a rapidement pris l’avantage grâce à un but de pur avant-centre d’Islam Slimani (26e). L’attaquant du Sporting se mue ensuite en passeur pour Abdelmoumene Djabou sur le troisième but (28e).

Rafik Halliche, sur corner (38e), puis Yacine Brahimi, au bout d’une action splendide (62e), ont alourdi la note et les Algériens, avec un football intense et emballant, ont étouffé des Coréens qui se sont réveillés trop tard avec des buts de Son Heung-min (50e) et Koo Ja-cheol (72e).

Premier pays du continent africain à marquer quatre buts dans un même match du Mondial, l’Algérie (3 points) est désormais deuxième du groupe H derrière la Belgique (6 points), déjà qualifiée. Un nul la semaine prochaine contre la Russie pourrait même pratiquement lui suffire à se qualifier en huitième de finale.

Ce serait une première, mais ces Fennecs-là ont peut-être passé un cap: ils n’avaient plus gagné dans un Mondial depuis 1982, une longue traversée du désert qui s’est achevée dimanche au stade Beira-Rio.

Le sélectionneur bosnien de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, avait introduit cinq changements par rapport aux titulaires battus par la Belgique, alors que son homologue sud-coréen Hong Myung-bo avait reconduit à l’identique l’équipe qui avait neutralisé la Russie (1-1).

avec afp

Comments
To Top