Sport

Un Brésil miraculé se qualifie pour les quarts de finale

Le Brésil, grandissime favori, a été poussé jusqu’à la séance de tirs au but (3-2, 1 à 1 a.p.) pour obtenir sa qualification en quarts de finale aux dépens d’une équipe du Chili courageuse et bien aidée par un gardien en état de grâce.

C’est Neymar qui a marqué le tir au but victorieux tandis que Julio Cesar s’est illustré en arrêtant les tirs de Pinilla et Alexis Sanchez, celui de Jara s’écrasant sur un poteau. Willian (à côté) et Hulk (arrêt) ont échoué côté brésilien Le Brésil affrontera le vainqueur du match Colombie-Uruguay.

Au cours d’une première période très animée, le joueru vedette de la seleçao s’est rapidement mis en évidence mais a manqué de percussion ou de réussite au moment de tirer au but. Mais c’est lui qui a été à l’origine de l’ouverture du score. Un corner côté gauche du meilleur buteur du Mondial a trouvé la tête de Thiago Silva qui a dévié le ballon vers David Luiz, en embuscade au second poteau. Le tir du brésilien a été dévié par le défenseur chilien Jara qui a envoyé la balle sans ses propres filets (18e). Pour la Fifa, cependant, c’est David Luiz qui a ouvert la marque, même si selon certaines images, Jara a touché le ballon. Dans les minutes suivantes, Neymar était tout prêt de doubler la mise pour la Seleçao, mais sa tête décroisée passait juste à côté du but.

Loin d’être découragés, les Chiliens repartaient à l’attaque et, après quelques belles occasions, ont été récompensés de leurs efforts. Alexis Sanchez a égalisé à la 32e minute. Les Chiliens ont pleinement profité de la maladresse de Hulk sur une touche de Marcelo pour récupérer le ballon par l’intermédiaire de Vargas qui sert immédiatement Sanchez pour le but de l’égalisation. En seconde période, Hulk croyait avoir donné l’avantage aux Brésiliens mais son but a été invalidé parce qu’il avait contrôlé le ballon du bras droit avant sa reprie (55e). Après l’heure de jeu, c’est Julio Cesar qui a sauvé la Seleçao d’un arrêt réflex après un tir de près d’Aranguiz (64e).

Les Brésiliens ont eu ensuite deux belles occasions de reprendre l’avantage, mais le gardien chilien Claudio Bravo s’est interposé avec brio comme sur cette belle tête de Neymar (81e). En prolongation, Bravo s’est encore illustré sur une tête de Hulk (102e) et un tir puissant du même joueur deux minutes plus tard. A la 120e minute, la balle de match du Chilien Pinilla a été renvoyée par la barre transversale de Julio César, battu.

Le Brésil, déjà couronné à cinq reprises (1958, 1962, 1970, 1994, 2002), est à la recherche d’un premier trophée à domicile afin d’enterrer pour de bon le cauchemar de 1950 quand il avait perdu le titre mondial après sa défaite face à l’Uruguay (1-2) devant plus de 200.000 spectateurs d’un Maracana alors en état de choc.

AFP

Comments
To Top