Societe

Casablanca écarte le métro aérien et opte pour le tramway

tram-casa
tram-casaLe bureau du conseil de la ville de Casablanca a tourné la page du métro aérien en optant pour la réalisation de la desserte de l’ensemble des quartiers de la ville par le Tramway

Un réseau global de 157 km (une ligne de métro, 4 lignes de tramway et une ligne RER) avait été identifié depuis 2007 pour améliorer le taux d’utilisation des transports publics à l’horizon 2020 et atteindre la proportion de 21 pc contre 13 pc en 2004.

Le bureau, réuni lundi dernier, a ainsi écarté l’option de métro aérien devant assurer la desserte de l’axe à très forte densité Zerktouni, Mohammed VI et Driss Harti et initialement retenu pour ses multiples avantages (capacité importante, vitesse commerciale et impact sur la voirie).

Cette option présente également des inconvénients après la réalisation des études d’avant-projet sommaire (APS) devant s’achever le mois en cours notamment un impact majeur en matière d’insertion urbaine (viaduc d’une hauteur de 14 m le long du tracé avec des stations d’une largeur pouvant atteindre 20 m).

Un autre inconvénient consiste en l’impact important en matière d’expropriation foncière au niveau de plusieurs axes pour permettre le passage du métro aérien, principalement au niveau des carrefours Mohammed VI-Résistance et Mohammed VI-Driss Harti mais aussi le coût important du projet aux alentours de 12 MMDH compte-tenu essentiellement du rallonge du tracé pour se relier à un centre de maintenance loin de plus d’un km du parcours initial, explique la même source.

Au vu de ces contraintes et considérant le budget global arrêté avec les autres partenaires (Intérieur, finances et région) pour réaliser le réseau global (enveloppe maximale de 16 MMDH), le bureau du conseil privilégie la desserte de l’ensemble des quartiers par le Tramway.

En plus de la 1ère ligne (31 km) mise en service en décembre 2012 avec un investissement de 6 MMDH et assurant le transport quotidien de plus de 100.000 voyageurs, un réseau de 80 km de tramway en site propre sera réalisé pour desservir la ville y compris les nouveaux pôles urbains de Rahma et de Lahraouiyine.

Cette option devra être présentée, lors de la prochaine session, aux membres du conseil communal pour décision finale, ajoute le communiqué, notant que les études devront se poursuivre après cette décision en vue d’entamer la réalisation du réseau global à partir de fin 2014.

map

Comments
To Top