Monde

Gaza: Ban Ki-Moon exhorte à un cessez-le-feu

gazaban

gazabanLe secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a affirmé qu’il était plus urgent que jamais d’éviter une autre guerre entre Israéliens et Palestiniens et a exhorté les dirigeants des deux camps à convenir d’un cessez-le-feu immédiat.

Ban Ki-moon, s’adressant à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies, a affirmé jeudi que la menace d’une offensive terrestre israélienne et une escalade tous azimuts dans la bande de Gaza pouvaient être évitées seulement si le Hamas cesse ses tirs de roquettes et de mortiers.

Le secrétaire général a condamné le Hamas, qui contrôle Gaza, et le jihad islamiste pour le barrage de roquettes et de mortiers. Mais dans un message clair à l’endroit d’Israël, il a affirmé que l’«usage excessif de la force et la menace sur les civils étaient aussi intolérables».

Ban Ki-moon a exhorté la communauté internationale à accélérer les efforts pour mettre immédiatement fin au conflit.

Les raids israéliens ont frappé jeudi à Gaza des centaines de cibles du Hamas, alors que les Palestiniens faisaient état de 16 personnes tuées dans des frappes ayant atteint une maison et un café près de la plage. Le système de défense antimissile israélien a encore une fois intercepté des roquettes lancées par des Palestiniens.

Le porte-parole militaire Peter Lerner a affirmé qu’Israël avait atteint plus de 320 cibles du Hamas dans la nuit, s’attardant aux tunnels souterrains et aux sites de lancement de roquettes. Cela a porté à 750 le nombre total de cibles atteintes en trois jours d’une offensive imposante ayant tué au moins 80 Palestiniens.

M. Lerner a mentionné qu’Israël avait déjà mobilisé 20 000 réservistes en vue d’une éventuelle attaque terrestre à Gaza.

Aucun des deux camps ne montrait de signe envers un frein des affrontements les plus lourds depuis une bataille de huit jours à la fin 2012.

Le cabinet de sécurité israélien devait se réunir pour discuter de la suite des choses. Le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, a affirmé que l’opération se déroulait selon les attentes, avec Israël ciblant divers intérêts du Hamas.

Également jeudi, des sirènes se faisaient entendre à Jérusalem, signalant que des Palestiniens avaient lancé une roquette sur la ville. Deux colonnes de fumée pouvaient être aperçues. Des stations de télévision en Israël soutenaient que la fumée provenait de l’interception de roquettes par le système de défense.

Comments
To Top