Monde

Gaza: médiation en cours, pas encore d’accord sur une trêve

hamp

hampDes efforts sont en cours pour tenter d’obtenir un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza après une semaine d’offensive meurtrière, mais aucun accord n’a encore été conclu, a déclaré lundi soir un responsable du mouvement palestinien à l’AFP.

Il y a des efforts et des échanges au sujet d’un accord de trêve, mais jusqu’à présent, il n’y a rien de définitif, a déclaré ce responsable, alors que l’Egypte a appelé Israéliens et Palestiniens à cesser le feu à partir de mardi 06H00 GMT.

Il a confirmé que l’Egypte menait une médiation pour tenter de mettre un terme au cycle de violences déclenché il y a près d’une semaine.

Les raids israéliens ont fait en sept jours au moins 184 morts et un millier de blessés — un bilan plus lourd que lors du dernier affrontement en 2012) — dans la bande de Gaza, d’où des centaines de roquettes ont été tirées contre Israël.

Des efforts sont menés par différentes parties, en particulier les Egyptiens, mais de façon modeste, a-t-il ajouté.

Le Caire a dévoilé son plan de cessez-le-feu peu avant l’ouverture d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, convoquée en urgence au Caire pour évoquer la situation à Gaza.

L’initiative égyptienne prévoit un arrêt total des hostilités aériennes, maritimes ou terrestres à compter de mardi à 06H00 GMT et l’ouverture dans la foulée de négociations sur l’entrée des biens et des personnes dans l’enclave palestinienne sous blocus, selon le texte de l’initiative communiqué par le ministère des Affaires étrangères.

L’Egypte propose d’accueillir sous 48 heures après l’entrée en vigueur de la trêve deux délégations palestinienne et israélienne de haut niveau pour ouvrir ces discussions indirectes sur son territoire.

Le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’a pas souhaité faire de commentaire dans l’immédiat sur la proposition égyptienne.

Cette annonce est intervenue à la veille de l’arrivée au Caire du secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui a ces derniers mois multiplié les navettes entre Palestiniens et Israéliens ainsi que les tournées auprès des puissances régionales pour relancer les négociations de paix au point mort.

Comments
To Top