Monde

Gaza: la population au bord du gouffre

Les Palestiniens dans la bande de Gaza sont au bord du gouffre, a déclaré jeudi Pierre Krähenbühl, le chef de l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) devant le Conseil de sécurité des Nations Unies.

S’exprimant par vidéoconférence depuis Gaza, il a appelé solennellement le Conseil et la communauté internationale à prendre les mesures nécessaires pour faire face à cette situation extrême.

Je pense que la population (à Gaza) est au bord du gouffre, a-t-il affirmé. 

M. Krähenbühl a indiqué qu’avec quelque 220.000 Palestiniens désormais réfugiés dans les installations de l’ONU à Gaza, les conditions de vie dans ces refuges sont de plus en plus précaires, soulignant le manque de moyens sanitaires et le risque de maladies. 

Des milliers de femmes réfugiées dans nos écoles sont enceintes, a-t-il notamment souligné.

Il a dit craindre un nouvel afflux de civils dans des refuges de l’ONU dejà surpeuplés après de recents appels lancés par Israël aux civils à quitter leurs domiciles.

Appelant toutes les parties à respecter l’inviolabilité des installations de l’ONU, le patron de l’UNRWA a réclamé un cessez-le-feu immédiat et sans condition mais a aussi estimé que le blocus illégal de Gaza doit être levé.

Après 24 jours d’un conflit dévastateur entre le Hamas et Israël, le bilan du côté palestinien est désormais de 1.395 morts et de plus de 8.100 blessés, en grande majorité des civils, selon les secours. Plus de 245 enfants figurent parmi les morts, selon l’Unicef.

Côté israélien, 56 soldats ont péri depuis le début de l’offensive terrestre le 17 juillet, dans et autour de la bande de Gaza, alors que les tirs de roquettes palestiniens ont tué trois civils en Israël -deux Israéliens et un Thaïlandais- depuis le début du conflit.

avec afp

Comments
To Top