Revue de presse

Revue de presse: Le recensement prive les élèves de 30.000 enseignants…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDivers sujets occupent les manchettes de la presse nationale ce mardi, dont: « Le recensement prive les élèves de 30.000 enseignants »; « Le pessimisme gagne les familles marocaines »…

Assabah:

– Le recensement prive les élèves de 30.000 enseignants. Selon des observateurs, le recensement général de la population et de l’habitat prévu début septembre prochain pourrait se répercuter sur le déroulement normal de l’année scolaire en raison de la participation 30.000 enseignants à cette opération qui durera 20 jours.

Al Assima Post:

– Le pessimisme gagne les familles marocaines. Une enquête de conjoncture du Haut commissariat au plan révèle que les attentes des ménages marocains concernant l’amélioration future de leur niveau de vie ont enregistré une baisse de 1,7 point au cours du premier trimestre de l’année en cours par rapport à la même période en 2013.

Aujourd’hui le Maroc:

– Le Maroc envoie de nouveaux lots d’aide à Gaza. Deux avions marocains transportant des aides humanitaires destinées à la population de Gaza sont arrivés lundi à l’aéroport militaire égyptien d’Al-Ismailia. Le Maroc envoie donc un nouveau lot du soutien humanitaire ordonné par SM le Roi Mohammed VI pour alléger les souffrances du peuple palestinien.

– Casablanca : Nouvelle saisie de comprimés psychotropes. Quelque 600 comprimés psychotropes ont été saisis par les éléments de la police du district de Hay Hassani, à Casablanca, chez deux trafiquants notoires qui demeurent en ancienne médina. Les deux mis en cause, qui ont été épinglés en flagrant délit, ont dévoilé les identités de leurs deux fournisseurs.

L’Economiste:

– Pourquoi l’Etat a peur des abattoirs : la réforme toujours au point mort. Différée d’année en année, la réforme des abattoirs peine à voir le jour. « La réforme est une urgence, en raison du poids socio-économique de la filière des viandes rouges et si rien n’est fait dans les plus brefs délais, c’est l’échec annoncé de la stratégie de développement de l’élevage », avait confié au journal, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhennouch.

– Crédits : Les banques baissent leurs tarifs. Les taux des crédits immobiliers sont descendus en-dessous de 6 % au second trimestre 2014. Ils ont baissé de 0,21 point sur un an. Alors que la croissance des prêts à l’habitat décélère, la compétition entre les opérateurs s’intensifie surtout auprès des jeunes actifs. Les banques sont prêtes à baisser davantage leurs tarifs pour séduire cette clientèle.

Al Alam:

– Utilisation des caméras thermiques pour empêcher l’introduction du virus Ebola au Maroc. Les autorités compétentes utilisent de plus en plus les caméras thermiques dans les aéroports du Maroc pour détecter une éventuelle contamination par le virus. De même, une piste d’atterrissage a été consacrée aux avions en provenance des pays qui connaissent une propagation de cette épidémie.

Al Bayane:

– Fièvre aphteuse: Le Maroc renforce la vigilance et lance une opération de vaccination dans les zones frontalières de l’est et du sud-est. A moins de deux mois de la fête du mouton, la mobilisation se veut tous azimuts pour préserver l’état sanitaire du cheptel national. Le dernier communiqué de l’ONSSA (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires) indique que l’état sanitaire du cheptel national continu d’être suivi de très près par les services concernés et des dispositions sont prises pour réduire le risque de contamination et d’introduction du virus sur le territoire national. Il s’agit du renforcement de la vigilance dans les zones frontalières et de la suspension de l’importation des animaux, de produits animaux et d’origine animale et des aliments pour animaux à partir de l’Algérie.

– Etablissement du corps électoral national: le PPS plaide pour un fichier reflétant la véracité du corps électoral. L’actualisation des listes électorales dans la perspective des élections communales et régionales de 2015, à travers la révision exceptionnelle de six mois proposée dans l’avant-projet de loi relative à l’établissement du corps électoral national suffit pour éviter au pays d’aller vers l’élaboration de nouvelles listes électorales avec toutes les contraintes et difficultés que cela suppose, estime le Parti du progrès et du socialisme (PPS). Le PPS indique que cette période de six mois est suffisante pour éviter d’aller vers l’élaboration de nouvelles listes électorales. Elle devra permettre de mieux exploiter et consolider les acquis réalisés lors de la révision exceptionnelle des listes électorales réalisée en 2011.

Al Massae:

– Approbation du projet de loi organique relative à la loi de finances : Le gouvernement et le parlement engagent une course contre la montre. L’exécutif entend amener l’institution législative à approuver ce projet de texte. Le parlement pourrait tenir une session extraordinaire en vue de la promulgation de cette loi organique.

– Akhennouch et Bousaid exonèrent les agriculteurs du Loukos du paiement de 11 milliards de centimes. L’Office régional de mise en valeur agricole du Loukos a adressé des correspondances aux agriculteurs de cette région les informant qu’ils sont exonérés de leurs charges conformément à la décision conjointe des ministères de l’Agriculture et de la pêche maritime et de l’Economie et des finances.

Le Matin du Sahara et du Maghreb:

– Réforme des retraites : L’UMT compte saisir le CESE. Cette organisation syndicale entend adresser un mémorandum au Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour l’alerter sur la portée et les conséquences du projet de réforme initié par le gouvernement. L’initiative de l’UMT vient en réponse à la décision du gouvernement de demander l’avis du CESE au sujet de la réforme des retraites sans consulter les syndicats.

Al Khabar:

– Une caravane médicale d’une association distribue des médicaments périmés aux patients diabétiques à Azilal. Dans un communiqué, le Centre marocain des droits de l’Homme affirme avoir reçu des emballages de médicaments dont la date de péremption remonte à juin 2014.

Libération:

– Birou vole au secours des MRE de Libye et tourne le dos à ceux d’Espagne, d’Italie et de Syrie. Si Anis Birou, qui vient d’annoncer une batterie de mesures au profit de près de 16.000 ressortissants marocains ayant fui la guerre en Libye, est parfaitement dans son rôle en tant que ministre chargé des Marocains du monde, on se demande pourquoi il n’a pas fait de même avec les Marocains ayant fui les affres de la guerre en Syrie ou avec les MRE d’Espagne et d’Italie qui souffrent depuis 2008 de la crise économique internationale. Le département chargé de la communauté marocaine à l’étranger compte se mobiliser en faveur des seuls Marocains de Libye en prenant des mesures à même d’atténuer leurs souffrances. Ainsi, il prévoit la révision de la convention spéciale avec le holding Al Omrane concernant les logements sociaux au profit de rapatriés et la possibilité d’accorder des bourses aux étudiants. Les enfants de ces ressortissants pourraient également être intégrés dans des classes modèles afin de soutenir leur niveau scolaire notamment en arabe et français.

Attajdid:

– Les journaux et les radios francophones continuent de s’accaparer le marché de la publicité au Maroc. Selon des statistiques du cabinet Imperium Media, deux journaux francophones s’accaparent 18% de la publicité destinée à la presse écrite. Au niveau de l’audiovisuel, la chaîne 2M s’est accaparée 62,7% de la publicité destinée aux chaînes télévisées, alors que Luxe Radio arrivent en tête chez les radios avec environ 30%.

Bayane Al Youm:

– Casablanca Finance City abrite le « Fonds Afrique 50 ». La Banque africaine pour le développement a décidé d’établir le « Fonds Afrique 50 » à Casablanca Finance City dans le but de doter le continent africain d’un mécanisme de financement innovant permettant d’accroître la mobilisation de ressources à grande échelle et d’attirer des financements privés pour résorber le déficit en infrastructures de l’Afrique.

Al Ahdath Al Maghribia:

– Mobilisation pour assurer le succès du 2ème forum mondial des droits de l’Homme.Après les réunions préparatoires des commissions régionales du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), l’Observatoire national des droits de l’enfant a tenu, dimanche, une réunion consacrée à ce forum prévu du 27 au 30 novembre prochain à Marrakech. Le but est de mobiliser les enfants et les jeunes en vue de leur participation à cette rencontre.

Comments
To Top