Politique

Jihadisme: Neuf individus en partance pour l’EI devant la justice

eil
eilNeuf membres d’une cellule d’embrigadement de jihadistes pour rallier l' »Etat islamique » (EI) ont été déféré mardi, devant la justice.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a déféré, mardi, devant le procureur général du Roi près la Cour d’Appel de Rabat neuf membres d’une cellule spécialisée dans l’embrigadement de marocains et d’étrangers pour rallier l’organisation terroriste « Etat islamique », a-t-on indiqué de source judiciaire.

Les mis en cause, originaires de Tétouan, Fnideq, Martil et Fès, sont poursuivis pour « constitution d’une bande criminelle dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par l’intimidation, la terreur et la violence, le financement du terrorisme et réunions publiques sans autorisation ».

Les membres de la cellule devront être déférés, ce mardi, pour audition préliminaire, devant le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme.

Le ministère de l’Intérieur avait annoncé dans un communiqué que « dans le cadre de l’approche sécuritaire proactive visant à lutter contre les menaces terroristes et sur la base d’investigations minutieuses effectuées par la Direction Générale de la Surveillance du Territoire National et en étroite collaboration avec les services de sécurité espagnols, la BNPJ a procédé, récemment, au démantèlement d’une cellule terroriste, dont les membres s’activaient à Tétouan, Fnideq, Martil et Fès pour embrigader et assurer le soutien financier à des combattants marocains et étrangers pour rallier les rangs de l’organisation « Etat islamique ».

map

Comments
To Top