Revue de presse

Revue de presse: Une 5ème « Mission impossible » attend Tom Cruise au Maroc

revue-presse-maroc
revue-presse-marocDivers sujets occupent les manchettes de la presse nationale ce jeudi, dont: « Une cinquième « Mission impossible » attend Tom Cruise au Maroc »; « Fumer coûtera de plus en plus cher »; …

Al Ittihad Al Ichtiraki:

– Une cinquième « Mission impossible » attend Tom Cruise au Maroc. Après le retentissant succès des quatre premières éditions de la saga « Mission impossible », les préparatifs sont en cours pour commencer le tournage du cinquième volet dans plusieurs pays du monde dont le Maroc. Des sites d’information américains spécialisés ont indiqué que le réalisateur, Jack Reacher, a choisi le Maroc, aux côtés de l’Autriche et de la Grande-Bretagne, pour tourner certaines scènes du film.

Le Matin du Sahara et du Maghreb :

– SM le Roi Mohammed VI effectue un don de sang: Le Souverain apporte son soutien à l’appel urgent lancé par le Centre national de transfusion sanguine. SM le Roi Mohammed VI s’est rendu, mercredi, au Centre régional de transfusion sanguine de Tétouan où le Souverain a effectué un don de sang. Cet acte s’inscrit dans le cadre des initiatives royales visant à promouvoir le bénévolat et à encourager le don de sang destiné à alimenter les stocks des centres de transfusion qui connaissent d’importants déficits.

L’Economiste:

– Fumer coûtera de plus en plus cher. La loi de Finances 2015 apportera-t-elle une nouvelle surprise au tabac ? En tout cas, à quelques mois du passage à une taxe intérieure de consommation (TIC) de 11,34 DH, les distributeurs redoutent que le gouvernement procède à une nouvelle hausse en 2016 et au-delà.

– Des signaux de reprise: Les résultats de l’étude du cabinet GFK font ressortir un retour de croissance. La consommation s’améliore, l’investissement privé reprend aussi, la dynamique n’est pas partout enclenchée. Même si plusieurs secteurs traversent des difficultés, la croissance semble résister grâce à la consommation des ménages.

– Banques participatives: Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) revoit sa copie. L’avis émis par le CESE propose des recadrages faits par des professionnels sur lesquels ni les parlementaires ni le Secrétariat général du gouvernement ne s’étaient arrêtés. Prises en compte, ces remarques, loin d’être de simples retouches, apporteront des améliorations nécessaires à la mise en oeuvre du projet de loi sur les banques participatives.

L’Opinion:

– Scandale CDG à Al Hoceima: La BNPJ entre en ligne. L’affaire des irrégularités immobilières à Madinat Bades à Al Hoceima prend une autre tournure. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) interroge de hauts responsables de la Compagnie générale immobilière (CGI), filiale de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG).

Al Massae:

– La proposition de loi relative à l’observation des élections refait surface après les réserves émises par le ministre de l’intérieur Mohamed Hassad. La proposition de loi concernant les conditions et les modalités de l’observation indépendante et neutre des élections, présentée par le Parti de la justice et du développement (PJD), devrait être examinée le mois prochain par la commission de l’intérieur et des collectivités locales. Ce texte revient donc au-devant de la scène après les réserves émises récemment à son égard par M. Hassad.

– Baisse des réserves en eau de 2,3 m3 par rapport à 2013. Des statistiques du ministère délégué chargé de l’Eau révèlent que les réserves d’eau des barrages ont baissé de plus de la moitié pour certains, tandis que celles d’autres barrages ont atteint un stade d’épuisement.

Assabah:

– Deux Marocaines dans le gouvernement socialiste de François Hollande. La deuxième composition du gouvernement français de Manuel Valls compte deux ministres d’origine marocaine. Il s’agit de Najat Vallaud-Belkacem, qui est reconduite et devient ministre de l’Education nationale, et Myriam El Khomri qui devient secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville.

– Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid s’engage à lancer une enquête à l’encontre de tout juge ayant accumulé des biens dépassant ses revenus.Lors du Forum de la jeunesse du Parti de la justice et du développement (PJD) tenu mercredi à Rabat, M. Ramid a affirmé qu’il donnera ses instructions pour l’ouverture d’une enquête en cas de réception d’informations signalant qu’un juge possède des biens obtenus par des moyens suspects. Il a ajouté qu’il ne tolérera ni les pratiques de torture ni les allégations mensongères concernant de prétendus cas de torture.

– La direction du Parti authenticité et modernité (PAM) met en garde le chef du gouvernement contre les conséquences néfastes des discours électoraux excessifs.Dans un document publié par le parti, Abdellatif Ouahbi, une des figures du PAM, estime que les échanges d’accusations et de menaces de boycott sont grandement nuisibles au paysage politique.

Bayane Al Yaoum:

– Les deux tiers des familles casablancaises ne seront pas affectés par l’augmentation des prix de l’électricité. C’est ce qu’a révélé un responsable à la Direction chargée de la gestion du contrat-programme signé entre le gouvernement et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Ce responsable a également affirmé que cette hausse des prix ne concernera pas 47 pc des particuliers qui consomment moins de 6 mètres cubes d’eau.

Al Khabar:

– Hausse de plus de 11 % au cours du premier semestre 2014 des travailleurs marocains autonomes en Espagne. Des statistiques de la Fédération des associations des travailleurs autonomes en Espagne révèlent que les travailleurs marocains autonomes dans ce pays occupent, après la Chine (43.927), le deuxième rang des travailleurs hors Union européenne. Au total, 15.055 travailleurs marocains sont affiliés au régime spécial des travailleurs autonomes.

– L’Organisation japonaise du commerce extérieur envisage d’ouvrir prochainement une antenne à Casablanca. Selon le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, cette mesure permettra de drainer davantage d’investissements japonais au Maroc et de renforcer la coopération maroco-nippone.

Al Alam:

– Appels à l’escalade avant la rentrée scolaire en protestation contre la décision de relever l’âge de la retraite. Des professeurs ont appelé, via le réseau social Facebook, à faire des journées de la signature des procès verbaux relatifs à la rentrée scolaire, des fêtes de l’école et de l’enseignant, des journées de protestation contre les mesures que compte prendre le gouvernement pour réformer les régimes de retraite. Plusieurs fonctionnaires considèrent que ces mesures, portant sur l’élévation de l’âge de la retraite à 62 ans, puis à 65 ans, la hausse des prélèvements et la réduction des montants d’indemnisations, constituent une atteinte directe à leurs droits.

Libération:

– Les nouvelles technologies au service du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2014. En réalisant des travaux cartographiques caractérisés par l’utilisation d’images satellitaires de très haute résolution acquises auprès du Centre royal de télédétection spatiale, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a pu découper le territoire national en plus de 48.000 zones. Ces dernières constitueront chacune un district de recensement dont la taille rendra la tâche aisée à l’agent recenseur. Dans la foulée et toujours dans le souci de réaliser cette opération de grande envergure, le HCP a déployé toute la logistique qui s’impose en termes de locaux, de moyens de communication et d’élaboration des questionnaires.

– Les présidents analphabètes des communes réhabilités par l’Intérieur. Les destinées des communes se retrouveraient prochainement entre les mains des notables analphabètes. Ces derniers n’auraient plus besoin d’un certificat d’études primaires pour accéder à ce poste de responsabilité. En effet, l’avant-projet de loi organique des communes préparé par le ministère de l’Intérieur compte abroger l’article 28 de la loi n 78-00 portant Charte communale qui stipule que « ne peuvent être présidents ni en exercer temporairement les fonctions, les membres du conseil communal ne justifiant pas au moins d’un niveau d’instruction équivalent à celui de la fin des études primaires ». Une douche froide pour tous ceux qui ont exigé le niveau secondaire ou universitaire pour assumer la présidence des conseils communaux.

Al Ahdath Al Maghribia:

– Le bras de fer entre les présidents des communes et le ministère de l’Intérieur se poursuit. Les présidents des communes sollicitent le soutien des secrétaires généraux des partis politiques et des présidents des groupes parlementaires. Une source bien informée a indiqué au journal que le bureau exécutif de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux compte tenir, prochainement, de larges réunions de concertation avec les SG des partis politiques afin d’expliquer la position de l’Association vis-à-vis du projet de loi organique relative aux collectivités territoriales. Des réunions seront tenues, par la suite, avec les présidents des groupes parlementaires dans le même objectif.

Rissalat Al Oumma:

– Le Club des magistrats du Maroc place les résultats du Conseil supérieur de la magistrature sous les feux des projecteurs. La réunion que tiendra, samedi, le bureau exécutif du Club des magistrats du Maroc examinera plusieurs points, dont la procédure disciplinaire engagée contre plusieurs juges sur laquelle s’était penché le Conseil supérieur de la magistrature, l’objectif étant de vérifier le respect des principes de justice et d’équité.

Al Haraka:

– Quelque 214.000 Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Royaume via le poste de Bab Sebta jusqu’à mardi soir, depuis le lancement de l’opération Marhaba 2014, a-t-on indiqué auprès de la Direction des douanes. Le nombre des MRE qui ont transité par le poste de Bab Sebta du 6 juin au 26 août a atteint 213.887 personnes, soit presque le même chiffre enregistré l’année dernière durant la même période, pour un nombre de véhicules s’élevant à 47.515, en hausse de 9,10 % par rapport à l’année précédente, a précisé Mehdi Bendaoud, ordonnateur du poste de Bab Sebta à la Direction des douanes.

Comments
To Top