Economie

Maroc-UE: les licences de pêche délivrées aux bateaux européens

maroc-ue-peche
maroc-ue-pecheLa Commission Mixte chargée de la mise en œuvre de l’accord de pêche Maroc-UE a délivré les licences de pêche aux navires européens, à l’issue de sa première réunion, tenue jeudi et vendredi à Rabat.

La tenue de cette réunion, une condition à l’entrée en pêche des bateaux communautaires, s’inscrit dans le cadre des étapes de mise en oeuvre de ce protocole adopté par le Maroc et l’Union Européenne (UE) le 15 juillet dernier, indique un communiqué du ministère de l’agriculture et de la pêche Maritime.

Les travaux de cette commission ont porté sur l’approbation des dispositions relatives aux aspects techniques et financier du nouveau protocole, tels que la procédure d’embarquement des marins marocains, les conditions de suivi des débarquements obligatoires des captures pour chaque catégorie de navires, le suivi et le contrôle de la pêche des navires européens, les modalités de fonctionnement de la réunion scientifique, ainsi que les modalités de mise en œuvre de l’appui sectoriel pour financer les projets programmés dans le secteur de la pêche, précise la même source.

Les licenses délivrées aux navires remplissant toutes les conditions

A l’issue de ces travaux, poursuit le communiqué, les licences de pêche ont été délivrées aux navires européens remplissant toutes les conditions fixées par la Commission Mixte. Ce nouveau protocole, d’une durée de quatre ans, s’inscrit dans le cadre de l’accord d’association entre le Maroc et l’UE et prévoit de développer la coopération économique entre les opérateurs marocains et européens dans la filière pêche au Maroc.

En outre, il est conditionné par le versement d’une contrepartie de 40 millions d’euros par an dont 30 millions provenant du budget de l’Union Européenne et 10 millions d’euros à la charge des armateurs pour le paiement des redevances et des droits de licences.

Déterminés à instaurer une pêche responsable en vue d’assurer la conservation à long terme et l’exploitation durable des ressources halieutiques conformément à l’esprit de l’accord, les deux parties se sont engagées à mettre en œuvre toutes les procédures de contrôle consentis, conclut le communiqué.

map

Comments
To Top