Monde

Procès Pistorius: pas de préméditation ni de meurtre

pistorius

pistoriusLa juge dans le procès d’Oscar Pistorius a exclu jeudi sa culpabilité pour meurtre. Elle a souligné qu’on ne pouvait pas ignorer le fait que le champion ait cru, à tort, que sa vie était menacée au moment où il a tiré, tuant son amie qui était alors aux toilettes.


« Il en découle donc que l’accusé croyait que sa vie était en danger, et qu’il ne peut donc en conséquence être reconnu coupable de meurtre », a déclaré la juge Thokozile Masipa. La magistrate peut encore condamner l’athlète sud-africain pour homicide involontaire ou l’acquitter.


Peu auparavant, elle avait aussi écarté la thèse de la préméditation. « Le parquet n’a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l’accusé était coupable de meurtre avec préméditation », a déclaré la magistrate. Elle a cependant souligné que le champion lui avait semblé ne pas dire la vérité à la barre.


Très mauvais témoin
La juge a toutefois relevé des « incohérences » dans la version d’Oscar Pistorius. Elle a souligné qu’il avait adopté « une pléthore de modes de défense », évoquant tantôt un accident tantôt une réaction de défense face à l’agression d’un cambrioleur.


« Il (Oscar Pistorius) a été un très mauvais témoin (et s’est montré) évasif », a-t-elle ajouté. La juge unique doit rendre son verdict dans ce procès pour le meurtre de la jeune Reeva Steenkamp, tuée en février 2013.

afp

Comments
To Top