Revue de presse

Revue de presse: une rentrée politique et sociale sous haute tension…

revue-presse-maroc
revue-presse-marocVoici les principaux titres développés par les quotidiens parus lundi 15 septembre.:

*Al Alam.:.– Une rentrée politique et sociale sous haute tension: La grève du 23 septembre unifie les syndicats. La FDT et l’UGTM ont appelé, lors d’une réunion commune tenue vendredi dernier à Rabat, à une grève nationale préventive le 23 septembre dans la Fonction publique, les collectivités locales et les établissements publics à caractère administratif.

– Le député Adil Benhamza réagit aux informations véhiculées par un site électronique à propos d’une commission d’enquête parlementaire sur le dragage des sables. Benhamza a indiqué que certains médias ont été déployés pour brouiller la mission de la commission qui a eu connaissance des différents points de vue et qui n’a rencontré aucune difficulté, que ce soit à Kénitra, Mehdia ou à Larache.

*Aujourd’hui le Maroc.: – Aéronautique: L’Ismala décroche une certification internationale. L’Institut spécialisé de l’aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA) est désormais le seul centre en Afrique certifié HTEC CNC (haas technical Education centre-commande numérique par calculteur), un label de référence pour la formation sur les machines-outils à commande numérique dans le secteur aéronautique, selon un communiqué de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail. Cette consécration est le fruit d’un partenariat entre l’OFPPT et le fabricant américain Haas automation.

– Enfants en situation de handicap: l’école publique ne propose rien. Plusieurs enfants en situation de handicap n’ont pas la chance d’aller à l’école au Maroc. L’Unicef et Handicap international estiment qu’il reste encore beaucoup pour permettre à ces enfants d’être scolarisés comme tous les autres. « L’école marocaine n’a pas encore totalement réussi sa transformation pour devenir un espace inclusif pour tous les enfants au Maroc quel que soit leur statut », déplorent-ils dans un communiqué.

*Bayane Al Yaoum.: – Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah a affirmé que son département prépare une étude qui permettra d’obtenir « une vision réelle de la pertinence du réseau aérien domestique actuel et de son adéquation par rapport à la demande ». Cette étude devra définir, plus généralement, une nouvelle stratégie pour la promotion du transport aérien domestique qui sera déclinée en plans d’action à court, moyen et long termes, a souligné Rabbah dans un entretien accordé à la presse.

– Le ministère de la Santé a démenti l’existence de plusieurs cas de lèpre dans la ville de Casablanca. Le département de Louardi a annoncé samedi dans un communiqué la détection d’un unique cas à l’hôpital psychiatrique de Tit Mellil, confirmé par le Centre national de léprologie de Casablanca-Aïn-Chok où le patient concerné a reçu le traitement nécessaire le 5 septembre 2014.

*L’Economiste.: – Fiscalité locale : La réforme est en route. En dix ans, la dépendance des collectivités locales des ressources transférées ou gérées par l’Etat est toujours aussi forte. Les recettes qu’elles génèrent en propre ne dépassent guère 25 pc. Une réforme en profondeur de la fiscalité locale, sur lequel travaille déjà le ministère de l’Intérieur, devrait donner plus de marge de manœuvre aux collectivités territoriales.

– Maroc-Guinée : Les retombées business du forum. Près de 352 rendez-vous Business To Business (BtoB) ont été tenus lors des échanges BtoB organisés en marge de l’évènement. Un record dans les relations d’affaires entre les deux pays. Au total, 100 chefs d’entreprises marocaines et 90 de leurs homologues guinéennes ont examiné des opportunités de partenariat.

*Al Bayane.: – Madrid se réjouit du retour de la flotte espagnole dans les eaux marocaines. Le gouvernement espagnol a exprimé sa « grande satisfaction » pour le retour des pêcheurs espagnols dans les eaux marocaines après une absence de près de trois ans, suite au renouvellement de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE).

– Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l’Eau : Adoption d’une nouvelle approche de la politique des petits et moyens barrages. « Cette approche différente et rénovée s’appuie sur la contractualisation dans le processus de gestion et d’exploitation de ces aménagements », a indiqué Mme Charafat lors de la première session du conseil d’administration de l’Agence du Bassin hydraulique de la Moulouya au titre de l’année 2014. La ministre préconise que les barrages soient gérés dans le cadre de partenariats avec les élus et acteur locaux.

– Noureddine Bensouda, Trésorier général du Royaume : les finances locales doivent être réformées en cohérence avec les finances publiques. Lors de la clôture de la 8ème édition du colloque international sur les finances publiques, M. Bensouda a souligné l’impératif de fonder la réforme de la décentralisation et de la régionalisation « sur des réformes en profondeur des finances publiques et des finances locales ». *Attajdid.: – Le directeur des opérations pour la région du Maghreb à la Banque mondiale (BAD), Simon Gray : la coopération entre la Banque mondiale et le gouvernement marocain est « solide » et fondée sur « une confiance mutuelle ». Dans un entretien paru samedi dans l’hebdomadaire « Maroc Hebdo », M. Gray a rejeté toute « velléité de mettre l’économie marocaine sous tutelle ».

– Mohamed Yatim à Oslo : La nouvelle Constitution réserve une place spécifique à l’opposition en lui conférant des droits afin qu’elle puisse s’acquitter pleinement de son rôle institutionnel. Intervenant devant la conférence au sommet des présidents des parlements européens, le premier vice-président de la Chambre des représentants à Oslo, a rappelé les chantiers ouverts par la Constitution de 2011 qui a adopté des dispositions « très avancées » permettant d’opérer de profonds changements politiques et institutionnels.
*Al Massae.: – Une grève nationale dans le Fonction publique. Des sources informées ont révélé que Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, a usé de toute son influence pour faire adopter la décision d’une grève nationale, annoncée par l’UGTM et la FDT. La Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement, affiliée au syndicat de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), a publié, de son côté, un communiqué où elle qualifiait les décisions gouvernementales de « graves reculs », notamment celles relatives au relèvement de l’âge de départ à la retraite et l’interdiction aux enseignants de poursuivre les études universitaires.

– RAM: Ouverture de 4 nouvelles lignes tout cargo vers l’Afrique Subsaharienne. La Royal Air Maroc (RAM) a décidé de lancer, à partir du 15 septembre courant, quatre nouvelles lignes tout cargo à partir de Casablanca vers quatre pays de l’Afrique Subsaharienne, à savoir le Sénégal (Dakar), Mali (Bamako), Burkina-Faso (Ouagadougou) et le Niger (Niamey). Ces nouvelles lignes offrent une capacité hebdomadaire stable de 15 tonnes (sur chaque vol) assurée par un avion de type Boeing 737-300.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.: – Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a indiqué à l’ouverture du congrès du parti à Safi que le gouvernement doit s’éloigner des affaires internes des partis et se concentrer sur les questions d’intérêts général. Lachgar a fait part de son soutien aux centrales syndicales dans leur lutte contre les décisions du gouvernement.

– Le Maroc ambitionne de gagner une part de marché sur la niche du tourisme de bien-être et décrocher le haut du podium dans ce domaine au niveau de l’Afrique et de la région MENA, a indiqué le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, à l’ouverture de la 8ème édition du « Global SPA and wellness summit » (GSWS), organisé du 10 au 12 septembre à Marrakech.

*Al Haraka.:.– Le nombre de passagers des vols intérieurs assurés par la Royal Air Maroc (RAM) vers Ouarzazate a atteint 3.050 personnes en août 2014, soit une progression de 55 pc par rapport au même mois de l’année dernière, a affirmé le Conseil provincial du tourisme

Comments
To Top