Economie

Commerce: un plan pour booster les exportations marocaines

tanger-med
tanger-medMohamed Ben Ayad, a présenté, mardi soir à Casablanca, le Plan National de Développement des Echanges Commerciaux (PDEC) pour la période 2014-2016.

Le secrétaire général du ministère délégué chargé du Commerce extérieur auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, a expliqué aux adhérents de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) que le Plan de développement des échanges extérieurs, qui a pour objectif de booster les exportations et de réduire les importations par le biais de la substitution, s’articule autour de trois axes principaux se déclinant en 20 chantiers et 40 mesures.

Il s’agit du premier axe qui porte sur la promotion et la dynamisation des exportations, à travers la modernisation des mécanismes de soutien visant le développement de conventions commerciales avec les marchés prioritaires et l’accompagnement des entreprises dans le domaine de l’exportation.

Rationalisation des importations

Le deuxième axe concerne la rationalisation des importations et la facilitation des mesures relatives au commerce extérieur, à travers le renforcement du cadre de contrôle douanier, le renforcement du cadre de contrôle de la conformité des produits importés avec les normes techniques et sanitaires ou encore la lutte contre la contrebande.

Cet axe concerne aussi la création du guichet unique, l’accélération du chantier de l’utilisation des documents électroniques dans le domaine du commerce extérieur, le renforcement des ressources du ministère du Commerce extérieur en matière de protection commerciale non douanière.

Le troisième axe tend à promouvoir la valeur ajoutée des produits locaux via la promotion et le soutien de l’intégration économique outre la mise en œuvre des conventions de compensation industrielle existantes et le développement de nouveaux projets de compensation pour les grands investissements publics.

Le secrétaire général a, par la suite, expliqué que ce Plan de développement des échanges extérieurs constitue une vision stratégique et une feuille de route basée sur l’état des lieux ainsi que la définition des mesures de redressement nécessaires visant à surmonter l’ensemble des contraintes qui ont eu un impact négatif sur la balance commerciale.

Comments
To Top