Economie

CGEM: Une batterie de mesures pour relancer l’investissement

cheqrouni
cheqrouniLa CGEM propose plusieurs mesures pour relancer l’investissement et encourager l’entreprenariat et la création d’emplois.

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a proposé une batterie de mesures, en ligne droite avec les conclusions des assises de la fiscalité d’avril 2013, visant à relancer l’investissement productif, notamment industriel, à favoriser l’intégration des TPE dans l’économie formelle et à encourager la création de nouveaux emplois.

Ces propositions ont été présentées vendredi à Casablanca lors du Conseil d’administration de la CGEM, présidé par la présidente de la Confédération, Miriem Bensalah Chaqroun, indique un communiqué de la CGEM parvenu samedi à la MAP.

Renforcement de la résilience de l’économie nationale

Lors de ses travaux, le conseil a débattu des propositions relatives à la loi de finances 2015 et de la position de la Confédération concernant la réforme des retraites, ajoute la même source, notant que sur le volet de la loi de finances, les propositions de la CGEM se réfèrent au discours Royal du 20 août appelant au renforcement de la résilience de l’économie nationale, notamment à travers la compétitivité des entreprises.

Les propositions de la CGEM se réfèrent aussi à la note de cadrage du Chef du gouvernement et reposent particulièrement sur les conclusions émanant de l’Etude de la Confédération sur « les leviers de la compétitivité des entreprises » et sur le Plan d’accélération industrielle.

Amélioration de l’équité fiscale 

Par ailleurs, la Confédération a mis l’accent sur une amélioration de l’équité fiscale et la nécessité d’actionner de manière effective et simplifiée les remboursements par l’Etat des crédits de TVA aux entreprises afin de permettre à ces dernières de soulager leur trésorerie.

Sur le volet de la réforme des retraites, la CGEM estime que toute réforme systémique devrait s’attacher à une séparation stricte entre le régime des retraites applicable aux salariés du secteur public.

Comments
To Top