Monde

La guerre contre l’Etat islamique pourrait coûter jusqu’à 22 milliards de dollars par an

l-etat-islamique-pret-a-l-escalade-face-a-l-occident

l-etat-islamique-pret-a-l-escalade-face-a-l-occidentL’offensive militaire menée par les Etats Unis contre l’Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie pourrait coûter entre 2,4 et 22 milliards de dollars par an, selon un think thank américain.

« Tandis que les opérations aériennes de faible intensité pourraient coûter entre 2,4 et 3,8 milliards de dollars par an, les raids de forte intensité avec le déploiement d’une composante sur le sol pourrait augmenter les coûts annuels de 13 à 22 milliards de dollars », estime le Centre pour l’évaluation stratégique et budgétaire (CSBA) dans un rapport publié lundi.

Selon le centre de réflexion US, qui se charge de l’évaluation des dépenses de sécurité nationale des Etats Unis, le coût des opérations militaires contre l’EI depuis la mi-juin a été estimé entre 780 et 930 millions de dollars, soit moins de 0,2 pc du budget du département américain de la Défense pour l’année fiscale 2014.

« Le coût d’opérations militaires futures dépend principalement de la façon dont elles seront menées, de l’intensité des opérations aériennes, et de la possibilité du déploiement d’une force supplémentaire sur le terrain au-delà ce qui est déjà prévu », indique le centre basé à Washington. Le rapport précise également que si les opérations aériennes sont élargies et environ 5.000 soldats sont envoyés sur le terrain, les Etats Unis pourraient payer entre 350 et 570 millions de dollars par mois. La même source relève que ces estimations ne couvrent pas les coûts de l’aide humanitaire, les armes fournies aux forces des pays partenaires, la formation de ces forces, la contribution aux opérations aériennes et terrestres des alliés et les opérations secrètes. Le Pentagone avait déclaré que l’offensive américaine contre l’Etat islamique est estimée de 7 à 10 millions de dollars par jour, par rapport à 7,5 millions de dollars par jour fin août. Les Etats-Unis, qui ont lancé plus de 200 frappes aériennes depuis le 8 août contre des cibles de l’Etat islamique en Irak, ont élargi la semaine dernière leurs raids contre les positions du groupe ultra-radical en Syrie avec la participation de plusieurs pays.

Comments
To Top