Cinéma

CCM : le successeur de Noureddine Saïl s’appelle Mohamed Sarem Al Haq Fassi Fihri

Mohamed-Sarim-Al-Haq-Fassi-Fihri

Mohamed-Sarim-Al-Haq-Fassi-FihriLe poste était vacant depuis le départ à la retraite de Noureddine Saïl . Lors de son dernier conseil, le gouvernement du Maroc a approuvé la nomination d’un nouveau directeur du Centre cinématographique marocain (Ccm). Il s’appelle Mohamed Sarem Al Haq Fassi Fihri.

Une trentaine de candidatures avait été enregistrée. La presse annonçait plusieurs réalisateurs de renom, à l’instar de Saïd Naciri, Nabil Ayouch, Hakim Belabbass ou encore Ahmed El Maanouni, réalisateur du premier film marocain (Alyam Alyam) sélectionné au festival de Cannes. Ce dernier, présenté comme favori, avait démenti sa candidature.

Le nouveau directeur du Ccm occupera un poste laissé par une icône du cinéma marocain. Intellectuel nourri à la philosophie, Noureddine Saïl, a développé une passion pour l’image, au point de devenir critique de cinéma, auteur et scénariste. Il est le père des ciné-clubs. Son initiative a inculqué l’amour du 7ème art à toute une génération de Marocains.

Mais Noureddine Saïl ne s’entendait pas avec le ministère de la Communication. Il jugeait insuffisantes les subventions aux productions cinématographiques et en critiquait la répartition. 

ECOFIN

Comments
To Top