Politique

Mohamed Kafi Cherrat nouveau secrétaire général de l’UGTM

cherrat
cherratMohamed Kafi Cherrat a été élu dimanche secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) lors du 10ème congrès national de l’Union qui a ouvert ses travaux samedi à Bouznika.

Mohamed Kafi Cherrat succède à Hamid Chabat qui a préféré se retirer de la centrale syndicale comme il l’a annoncé le lendemain de son élection à la tête du Parti de l’Istiqlal.

Les travaux du 10-ème Congrès national de l’UGTM se sont déclinés en deux séances: la première a porté sur l’examen du rapport financier et les réunions des commissions des lois, du dossier revendicatif et du programme d’action, alors que la deuxième a vu la présentation des membres du bureau exécutif et l’approbation des rapports des commissions et le communiqué final du Congrès.

Ce Congrès, qui se tient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la rentrée politique, la crise sociale et la non satisfaction des revendications de la classe ouvrière, « nous interpelle pour resserrer nos rangs dans but de réaliser nos revendications légitimes », a dit Hamid Chabat.

Chabat a passé en revue, à cette occasion, le parcours de l’UGTM depuis sa création en 1960 et les différentes étapes qui l’ont marqué sur la voie de la défense de la Nation et son unité et du citoyen et son pouvoir d’achat.

Le SG de l’UGTM a appelé, par ailleurs, les congressistes à prendre en considération la représentativité de l’ensemble des secteurs et fédérations lors de l’élection du bureau exécutif de l’Union, prévue lors du 10-ème Congrès, qui se tient sur deux jours sous le thème « l’unité des revendications et l’unité des bases », mettant l’accent sur l’égalité des chances.

Les travaux du 10-ème Congrès national de l’UGTM sont déclinés en deux séances: la première a porté sur l’examen du rapport financier et les réunions des commissions des lois, du dossier revendicatif et du programme d’action, alors que la deuxième verra la présentation des membres du bureau exécutif et l’approbation des rapports des commissions et le communiqué final du Congrès.

Le dossier revendicatif du Syndicat porte sur des revendications juridiques relatives à l’institutionnalisation du dialogue sociale, les libertés syndicales, l’activation de la couverture sanitaire et d’autres revendications matérielles portant notamment sur l’amélioration des salaires et l’application de ce qui reste de l’accord du 26 avril, la révision du salaire de référence pour le calcul des retraites, la généralisation de la pension minimale et les caisses de retraite.

map

Comments
To Top