Politique

L’armée algérienne tire sur une dizaine de Marocains à la frontière

frontiere-maroc-algerie
frontiere-maroc-algerieUn élément de l’armée algérienne a tiré, samedi vers midi, trois balles sur une dizaine de citoyens civils marocains au niveau du tracé frontalier du douar Oulad Saleh (30 km au Nord-Est d’Oujda).

C’est ce qu’indiqué le gouvernement dans un communiqué relayé par la MAP, et dans lequel il exprime sa « vive indignation » et sa « très grande inquiétude » suite à cet incident grave survenu au niveau de la frontière maroco-algérienne.

La même source précise qu’une personne a été grièvement atteinte au visage, relevant qu’il s’agit du dénommé Salhi Razqallah, âgé de 28 ans, marié, père d’un enfant, originaire de ce douar frontalier. Il a été évacué vers l’hôpital Al Farabi d’Oujda et son état de santé est jugé très critique par les médecins, selon le communiqué.

« Le Gouvernement du Royaume du Maroc proteste vigoureusement contre cette atteinte directe et inadmissible à la vie de citoyens civils marocains par l’armée algérienne et dénonce un acte irresponsable qui s’ajoute à d’autres agissements provocateurs constatés dernièrement au niveau des frontières », affirme le communiqué.

Le Royaume du Maroc condamne « cet acte injustifié qui viole les règles élémentaires de bon voisinage et va à l’encontre des liens historiques et du sang qui unissent les deux peuples frères », ajoute le communiqué du gouvernement.

Il appelle, en outre, le gouvernement algérien à assumer sa responsabilité conformément aux règles du droit international et à fournir aux autorités marocaines les explications nécessaires, ajoute le communiqué.

Comments
To Top