Politique

Sécurité renforcée sur divers sites « sensibles » du Maroc

specialforces_police

specialforces_policeLe Maroc a annoncé samedi la mise en oeuvre « progressive » d’un nouveau dispositif de sécurité. Baptisé « Hadar », il est mis en place « pour lutter contre les différentes menaces qui guettent le royaume », et renforcer « la protection des citoyens et des visiteurs étrangers ».

L’annonce a été faite par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, lors d’une réunion de hauts responsables sur le site de l’aéroport international Casablanca, « consacrée à l’examen des mesures de sécurité déployées » au niveau des différents aéroports du royaume.

Ce nouveau dispositif, qui « couvrira les différents sites sensibles » du pays, intègrera « les forces armées royales, la gendarmerie royale, la police et les forces auxiliaires », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Le texte ne mentionne pas les « menaces » visées, mais Rabat n’a pas masqué ces derniers mois son inquiétude face à l’enrôlement de plus de 2000 Marocains – en comptant les binationaux – par les groupes jihadistes, dont le groupe Etat islamique (EI), en Syrie et en Irak.

Le Maroc, qui dit craindre qu’ils profitent de cette expérience pour perpétrer des attentats à leur retour, avait déjà annoncé en juillet un renforcement des mesures de sécurité.

« Vigilance renforcée »
Les autorités marocaines annoncent régulièrement le démantèlement de « cellules terroristes ». Jeudi, de nouvelles condamnations dans des affaires de « terrorisme » ont en outre été prononcées: cinq personnes ont écopé de quatre ans de prison. Une personne a, en revanche, été acquittée.

Dans le même temps, le royaume a exprimé cette semaine son agacement face à sa présence dans une liste de 40 pays où la France a appelé ses ressortissants à une « vigilance renforcée ». Cette mise en garde a entraîné une baisse d’environ 15% de la fréquentation touristique française au Maroc et en Tunisie, selon des professionnels du secteur.

afp

Comments
To Top