Sport

CAN 2015: La position du Maroc est claire et ne souffre d’aucune ambiguïté selon Ouzzine

Mohamed-Ouzzine-ministre-de-la-Jeunesse-et-des-sports

Mohamed-Ouzzine-ministre-de-la-Jeunesse-et-des-sportsLa position du Maroc concernant le report de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2015) est « claire et ne souffre d’aucune ambigüité », a affirmé le ministre de la Jeunesse et des sports Mohamed Ouzzine.

Le ministère a demandé le report de la manifestation -prévue initialement en janvier 2015- pour une raison claire et précise, à savoir l’évolution rapide et inquiétante du virus Ebola, a expliqué M. Ouzzine dans un entretien à « La Vie Eco » publié vendredi.

Ceci dit, « le Maroc exprime toujours sa ferme volonté d’accueillir la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations », a assuré le ministre, faisant savoir que son département propose des alternatives et se prépare activement à la réunion prévue dans les prochains jours avec les instances responsables de la Confédération africaine de football (CAF).

Dressant un bilan chiffré de la Coupe du monde des clubs, organisée du 11 au 21 décembre dernier au Maroc, M. Ouzzine a fait état d’un « engouement populaire sans précédent » pour cette compétition, avec un taux de remplissage des stades qui a dépassé les 85 pc, quelque 155.000 billets vendus et plus de 350.000 visiteurs enregistrés par fan zone, outre la présence de 549 journalistes étrangers et la diffusion des compétitions sur 19 chaînes de télévision.

Pour ce qui est des infrastructures sportives, le responsable a souligné que des efforts considérables sont déployés pour absorber le déficit en la matière, non seulement pour le football mais pour l’ensemble des disciplines. En parallèle, a-t-il poursuivi, le Maroc s’est inscrit dans un vaste chantier pour mettre à la disposition de l’Afrique et du monde diverses infrastructures modernes de haut niveau, à l’instar des grands stades de Marrakech, Tanger, Agadir, Rabat et bientôt Casablanca, Fès et Oujda, sans oublier les régions du Sud où un nouveau stade moderne de 20.000 places verra le jour en 2015.

Par ailleurs, M. Ouzzine a indiqué que le diagnostic effectué sur l’état du sport national a fait ressortir de multiples défaillances intimement liées à son mode de gouvernance, ajoutant que pour y remédier, le ministère a mis en place une nouvelle stratégie au niveau de la relation qui le lie au mouvement sportif national. Il s’agit notamment du cahier des charges signé avec l’ensemble des fédérations, qui est axé sur trois volets, à savoir la bonne gouvernance, l’élargissement de la base et la formation, a-t-il détaillé.

Interrogé sur le retard enregistré dans la promulgation des statuts types des clubs sportifs, le ministre, qui a assuré que ces statuts « verront certainement le jour très prochainement », a souligné la nécessité d’élaborer des études permettant d’insérer toutes les attentes de ces clubs sportifs et de réaliser un projet des statuts types de toutes les associations sportives.

Ce projet a pour objectif de garantir le bon fonctionnement démocratique de l’association sportive, la transparence de sa gestion administrative et financière et surtout l’égal accès des femmes et des hommes aux organes de direction, a-t-il précisé.

map

Comments
To Top