Mode & Beauté

People: Nabilla en garde à vue, soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon

 Selon RTL, la star de la téléréalité Nabilla Benattia, a été placée en garde à vue dans la nuit de jeudi à vendredi 7 novembre. La radio affirme qu’elle est soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, de plusieurs coups de couteau. Une source policière a confirmé l’information auprès de l’AFP.

« La victime est hospitalisée dans un état « sérieux », son pronostic vital n’est actuellement pas engagé », indique RTL. Il est actuellement hospitalisé à l’hôpital parisien Georges-Pompidou. Les faits se sont déroulés dans un hôtel de l’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt, où les pompiers ont été appelés vers 2h30 après une violente dispute du couple. C’est Nabilla elle-même qui aurait donné l’alerte auprès du réceptionniste de l’hôtel, avance RTL.

Une version jugée peu crédible

La police judiciaire des Hauts-de-Seine en charge de l’enquête peut garder Nabilla en garde à vue pendant 48 heures. D’après RTL, la jeune femme a également été hospitalisée car « extrêmement choquée ». Une seconde source policière a indiqué à l’AFP que Nabilla a raconté avoir été agressée avec son compagnon par trois individus, et c’est en s’interposant que Thomas Vergara aurait été blessé. Mais la police ne semble pas accréditer cette version , écrit RTL qui ajoute que le jeune homme refuse de porter plainte.

Selon le parquet de Nanterre, c’est elle qui a appelé les pompiers à 02H30 du matin pour évoquer cette altercation à l’extérieur de l’immeuble « alors que le couple rentrait de soirée à bord d’un taxi ». « Elle dit qu’il ne se rend pas compte dans un premier temps de la blessure », qu’il ne s’en rend compte qu’une fois arrivé dans leur chambre, précise le parquet. « Les policiers, après vérification, ne confirment pas ses déclarations », affirme le parquet: « Il n’y a pas de trace de sang à l’extérieur de l’immeuble et la vidéosurveillance dans l’hôtel montre que les horaires et comportements décrits par Nabilla ne correspondent pas à ce qu’elle dit ».

Selon une source policière, les images de vidéosurveillance montrent qu' »ils sont arrivés séparément à l’hôtel » et que « Thomas Vergara, lorsqu’il a passé la porte, semblait tout à fait bien ». « On a tout lieu d’imaginer une dispute entre eux qui a mal tourné et que les choses ne se sont pas passées comme (Nabilla) le dit », affirme une source proche de l’enquête.

« Beaucoup de bruit en milieu de nuit »

« De nombreux allers-retours du couple ont été repérés sur la vidéosurveillance », ajoute cette source, laissant penser que l’agression est postérieure à l’arrivée à l’hôtel et qu’elle s’est probablement déroulée « dans la chambre » où des traces de sang ont été découvertes, toujours selon cette source. L’enquête de flagrance, au départ ouverte pour « violences volontaires avec arme », l’est désormais pour « tentative d’homicide volontaire », en raison du coup porté dans la région sensible du poumon.

Une résidente de l’immeuble, un appart’hôtel comptant 96 unités réparties sur six étages, dit à l’AFP avoir entendu « beaucoup de bruit en milieu de nuit », « des cavalcades de pas ». Nabilla habitait le quartier depuis au moins plusieurs semaines, selon des riverains interrogés par l’AFP.

Nabilla Benattia devait être entendue dans les locaux de la police judiciaire des Hauts-de-Seine. Mais placée en garde à vue vers 03H40, elle a rapidement fait un malaise et a été hospitalisée, a précisé à l’AFP le parquet. En début de matinée, elle n’avait pas encore été auditionnée. Selon les tests toxicologiques, pas de traces d’alcoolémie chez Nabilla. Pour la drogue, « c’est en cours », précise encore le parquet.

Comments
To Top