Economie

GES Marrakech 2014 : la Cité Ocre, capitale mondiale des PME et de l’entreprenariat innovant

GES-Marrakech-2014

GES-Marrakech-2014Pas moins de 3.000 entrepreneurs, des Chefs d’Etat, de hauts responsables gouvernementaux et de jeunes entrepreneurs du monde entier, vont se retrouver, du 19 au 21 novembre à Marrakech, dans le cadre du 5ème Sommet mondial de l’entrepreneuriat (The 5th Global Entrepreneurship Summit, GES-2014), un rendez-vous mondial majeur des PME et de l’entreprenariat innovant qui se tient pour la première fois dans un pays arabo-africain.

Placée Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sous le thème “Exploiter la puissance de la technologie au service de l’innovation et de l’entrepreneuriat”, l’organisation de cette manifestation à Marrakech témoigne du rôle actif que joue le Royaume dans le développement global du continent africain, son leadership dans le soutien de l’entrepreneuriat et de l’intégration des jeunes et des femmes dans le développement humain.

Lancé en 2009 par le Président américain Barack Obama, le Sommet Global de l’entrepreneuriat est un forum mondial visant à créer des ponts entre les entrepreneurs, les banques, les bailleurs de fonds, les investisseurs et autres aux Etats-Unis et les communautés musulmanes à travers le monde.

Après une première édition tenue à Washington en 2010, suivie successivement par celles de Dubaï, Istanbul, et Kuala Lumpur, la ville ocre a été choisie pour abriter le cinquième GES.

La tenue de ce Sommet au Maroc traduit de nouveau “l’excellence des relations entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique et s’inscrit dans la continuité des objectifs du dialogue stratégique existant entre les deux pays. Le choix du Maroc pour accueillir cette nouvelle édition du Sommet n’est pas fortuit”, a relevé Mme Mbarka Bouaida, ministre délégué auprès du ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, lors de la présentation de cet évènement d’envergure.

“En tant que pays émergent, le Maroc dispose d’un modèle exceptionnel à partager et à promouvoir en termes de stabilité politique et de pertinence des choix socioéconomiques et humains”, a-t-elle précisé.

Jouissant d’une parfaite stabilité politique et sociale, le Maroc entreprend depuis plusieurs années une série de réformes politiques et économiques profondes, à même d’asseoir l’Etat de droit et d’améliorer la compétitivité de l’économie nationale.

Des stratégies sectorielles innovantes ont par exemple permis de positionner le Maroc en tant qu’opérateur de référence dans des métiers nouveaux comme les industries automobile et aéronautique, les énergies renouvelables, les industries électrique et pharmaceutique et l’offshoring.

Les secteurs, dits traditionnels, comme le tourisme et l’agriculture bénéficient, eux aussi, de plans de développement stratégiques et une vision sur les 20 prochaines années.

Le Maroc est également un acteur majeur de la nouvelle dynamique africaine. En plus des liens historiques, culturels et politiques qui le lient à plusieurs pays d’Afrique, le Maroc dispose aujourd’hui d’une vision claire et constante du partenariat Sud-Sud. Un partenariat porteur de progrès, de croissance et de développement aux populations locales. Le Royaume constitue ainsi une porte d’accès privilégiée à un continent d’opportunités et de défis.

Le GES est une plateforme mondiale d’échanges d’idées et d’expériences, une invitation pour s’ouvrir sur le monde, découvrir de nouvelles opportunités, développer un projet d’entreprise et sceller de solides alliances entre entrepreneurs du monde entier. En annonçant la création de ce Forum en 2009, le président américain Barack Obama avait affirmé que “l’esprit d’entreprendre était l’un des leviers de développement les plus puissants pour améliorer la situation économique et le niveau de vie des populations”, et qu’il était à ce titre nécessaire de “doter les entrepreneurs des compétences et des ressources nécessaires pour affronter la concurrence et prospérer au 21ème siècle”.

La thématique centrale de cette cinquième édition du GES autour de la technologie est d’une grande actualité. En effet, la technologie offre des opportunités et accroît le potentiel de collaboration dynamique. Elle bâtit du capital social, favorise le développement humain et facilite l’échange d’informations et d’idées.

La technologie permet aux entrepreneurs ayant la vision et le savoir-faire nécessaires de transformer une idée en un produit ou service commercialisable ou utile dans une large gamme de secteurs. Les entrepreneurs tirent profit des technologies existantes pour créer des possibilités et faire naître dans le monde entier l’espoir d’un modèle de croissance économique plus inclusif et qui réponde aux aspirations des jeunes d’aujourd’hui.

Les nouvelles technologies alimentent l’innovation et permettent de diffuser les idées d’un bout à l’autre de la planète et chaque personne peut ainsi contribuer à l’évolution d’un marché dynamique et en bénéficier. Elles offrent aussi d’innombrables possibilités de catalyser les ressources matérielles et immatérielles d’une nation afin de stimuler la croissance économique. Lorsqu’elle est combinée au capital humain et social, la technologie permet non seulement de générer de la richesse mais également d’aborder les questions les plus cruciales de l’époque.

Plus de 3000 personnes en provenance de plus de 50 pays sont ainsi attendues à Marrakech pour échanger, débattre, créer de nouvelles opportunités de partenariat et de business dans l’esprit de l’innovation et des nouvelles opportunités offertes par les nouvelles technologies. Un brainstorming de haut niveau pour livrer la réflexion et les idées innovantes de femmes et d’hommes d’affaires, de diplomates, d’officiels, de porteurs de projets, des experts en entrepreneuriat, de représentants de fonds d’investissement, d’institutions financières, d’ONG, et d’universitaires et analystes de renoms.

L’évènement se déroulera sous forme de séances plénières, de tables rondes et d’événements connexes, autour d’un programme riche et varié axé sur plusieurs thématiques, en l’occurrence l’intégration régionale, la croissance économique durable, l’innovation sociale pour les jeunes, le développement humain et la migration.

Le GES Marrakech 2014, fait aussi la part belle à la femme et à l’approche genre du développement à travers le “Women’s Entrepreneurship Day”. L’objectif de cet évènement est de réunir des femmes entrepreneurs et les autres parties prenantes pour échanger, partager les bonnes pratiques, présenter des success-stories afin de favoriser l’inspiration à l’acte d’entreprendre et s’engager sur des actions à mettre en œuvre pour l’entrepreneuriat féminin.

Une occasion pour le Maroc de mettre en avant ses efforts entrepris pour l’intégration socio-économique de la femme et mettre en évidence la vision africaine du Royaume, notamment en faveur de l’intégration des femmes entrepreneurs africaines dans le tissu économique pour une croissance inclusive du Continent.

Une forte participation américaine est attendue à ce sommet mondial de l’entreprenariat, comme en témoigne la participation du vice-président US Joe Biden qui conduira la délégation des Etats-Unis à ces assises.

Sous la direction de la secrétaire américaine au Commerce, Penny Pritzker, un nombre important d’innovateurs américains feront part de leur savoir-faire lors de ce Sommet mondial de l’entrepreneuriat.

Le Sommet de cette année est l’occasion de tirer parti de l’énergie des entrepreneurs du monde entier et de mettre en valeur leur talent et l’esprit qui les anime afin de resserrer les liens entre les gouvernements, les entreprises, les fondations, les universités et les innovateurs, avait déclaré Pritzker au sujet de ce sommet qui connaitra la participation d’une délégation américaine de 100 personnes, dont des hommes d’affaires, des acteurs politiques, des financiers et des experts.

Le GES Marrakech 2014, organisé conjointement par le Royaume du Maroc et les Etats-Unis, bénéficie du soutien actif et de l’implication de plusieurs organismes publics et privés marocains comme le Conseil économique, social et environnemental (CESE), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), Maroc Telecom, AttijriWafa Bank, en plus de plusieurs partenaires médias marocains et internationaux.

La ville Ocre s’apprête à ainsi à vivre l’événement “entrepreunarial” phare de l’année 2014 qui promet de faire date, puisque le Maroc et les Etats-Unis comptent sur la réussite de ce sommet dont les recommandations sont appelées à voir le jour à travers un comité de suivi et de mise en œuvre. Le GES-2014 confirme ainsi la volonté du Maroc s’ouvrir de plus en plus à l’international, et met sous les feux de la rampe ses actions volontaristes dans le domaine de l’ouverture économique, de la coopération internationale, régionale et continentale qui trouvent désormais un écho favorable de l’autre côté de l’atlantique.

Driss Hidass

Comments
To Top