Politique

Sit-in à Rabat contre les violations des droits de l’Homme à Tindouf

sitin
sitinLe Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les pénitenciers de Tindouf a organisé un sit-in, jeudi devant le siège du Conseil national des droits de l’Homme à Rabat.

L’objectif est de dénoncer et dévoiler les violations des droits de l’Homme perpétrés par le régime algérien et le Polisario à l’encontre des Marocains, en particulier les séquestrés de Tindouf.

Ce sit-in, qui a connu la participation d’acteurs associatifs et des anciens séquestrés de Tindouf, intervient dans le cadre d’un plan d’action national et international visant à mettre à nu les violations des droits de l’Homme, perpétrées par le régime algérien et le Polisario à l’encontre de civils et militaires marocains.

« A traves ce sit-in, les familles des séquestrés dans les geôles de Tindouf montrent leur fidélité et leur attachement à l’intégrité territoriale », a déclaré à la MAP le président du Collectif des familles de disparus et de séquestrés marocains dans les pénitenciers de Tindouf, Miloud Khalil.

Khalil a relevé l’importance de soutenir la société civile et de consolider son rôle dans la diplomatie parallèle, en vue d’éclairer l’opinion publique internationale sur les violations des droits de l’Homme commises dans les camps de Tindouf.

map

Comments
To Top