Politique

L’opposition se mobilise pour l’autonomie des provinces du sud

oppo
oppoLes partis de l’USFP, de l’Istiqlal, du PAM et de l’UC ont lancé, mercredi à Rabat, une initiative nationale pour la mise en œuvre de l’autonomie dans les provinces du sud du Royaume.

Dans un communiqué rendu public à l’issue du colloque des directions de l’opposition, qui a réuni les leaders des quatre formations et plusieurs de ses responsables et députés, ces partis ont souligné que cette initiative nationale, lancée sous le signe « pour la mise en œuvre de l’autonomie », se base sur un programme de mobilisation nationale globale qui s’étend sur toute l’année 2015.

Cette initiative, qui coïncide avec la célébration l’année prochaine du 40ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, sera marquée par plusieurs actions sur les plans local, régional et international, ont-ils noté.

Elle vise aussi à rompre avec la logique du traitement « épisodique » des questions et échéances ayant trait à l’intégrité territoriale du Royaume qui doit demeurer la priorité des priorités du peuple marocain et de ses forces vives, a indiqué le communiqué lu par le député istiqlalien Abdallah Bakkali, ajoutant que cette initiative reste ouverte à l’ensemble des partis, des syndicats et des organisations de la société civile pour contribuer à sa réalisation et assurer les conditions de son succès.

Dans ce cadre, les quatre partis ont lancé un appel à toutes les sensibilités politiques et syndicales et autres organisations afin d’adhérer pleinement à cette initiative et de s’impliquer dans sa dynamique.

Ladite initiative se basera sur un programme de mobilisation qui sera marqué par des actions diplomatiques auprès de l’ONU, du Parlement européen, de l’Union européenne et d’organismes régionaux et internationaux en lien avec ce dossier, a précisé la même source, faisant savoir que les partis de l’opposition ont convenu de mettre sur pied une instance de direction, composée de leurs secrétaires généraux, des présidents des conseils nationaux de leurs formations et de trois membres de chaque parti pour veiller au suivi de cette initiative.

Comments
To Top