Cinéma

FIFM: l’humour décapant d’Adel Imam ouvre la 14è édition

fes4

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La 14e Festival international du film de Marrakech s’est ouvert, vendredi, avec un hommage rendu à Adel Imam, monument du cinéma égyptien et prodigieux cancre de la soirée d’ouverture.

La foule était particulièrement agitée, vendredi soir, devant le tapis rouge menant au Palais des Congrès de Marrakech qui accueille, jusqu’au 13 décembre, la crème de cinéma mondial.

La mégastar du cinéma égyptien Adel Imam a pu jauger son immense popularité au Maroc. Devant le parvis du Palais, ensuite sur l’applaudimètre de la salle des Ambassadeurs, Adel Imam a reçu les hommages d’une salle conquise par le redoutable humour qui a fait sa renommée.

De la pièce L’école des cancres (Madrast Al-Mushaghebeen) à Le témoin qui n’a rien vu (Chahid Ma Chafchi Haga) en passant par le film L’Immeuble Yacoubian (3imaret Yacoubian), l’acteur a connu une carrière phénoménale quelque peu ternie par sa condamnation contestée de la révolution égyptienne de 2011.

Un épisode qui n’aura en rien altéré la fabuleuse côte de popularité de la star qui a reçu son prix honnorifique des mains de l’actrice et ancienne ministre de la culture Touria Jebrane qui, dans un discours élogieux, a résumé la fascination des Marocains pour Adel Imam.

Présidé par l’actrice française Isabelle Huppert, le jury de cette édition est composé, comme à l’accoutumé, de très grandes signatures cinématographiques, Ritesh Batra, Susanne Bier, Bertrand Bonello, Mélanie Laurent, Mario Martone, Cristian Mungiu, Alan Rickman et Moumen Smihi.

Parmi les 15 films en compétition, on citera L’orchestre des aveugles, film marocain de Mohamed Mouftakir qui met en scène un orchestre de musiciens qui se déclarent aveugles pour se produire dans les soirées réservées aux femmes. Des œuvres comme Le dernier coup de marteau de la Française Alix Delaporte, The Keeping Room de l’Américain Daniel Barber ou encore Nabat d’Elchin Musaoglu tourné en Azerbaïdjan se disputeront aussi le Grand Prix, décroché l’an passé par A Cappella.

Après l’hommage rendu Adel Imam, d’autres honneurs sont programmés notamment à Jeremy Irons et Viggo Mortensen. Les incontournables masterclass seront dirigées par le Français Benoît Jacquot, le Danois Bille August, double palmé d’or, et l’Espagnol Álex de la Iglesia.

Plusieurs projections hors compétition sont aussi programmées parmi lesquels le film marocain The Narrow Frame of Midnight de Tala Hadid, The Imitation Game de Morten Tyldum ou encore Loin des hommes du Français David.

Comments
To Top