Societe

Issef: « L’imam-encadrant », un projet pionnier et novateur

mohamed-issef
mohamed-issefLe secrétaire général du Conseil Supérieur des Oulémas, Mohamed Issef, a qualifié de « pionnier et novateur » le projet de « l’imam-encadrant ».

Dans son intervention à l’ouverture, vendredi à Skhirate, des travaux de la 19ème session d’automne du Conseil supérieur des oulémas, Issef a souligné que ce projet est fin prêt.

Ce projet, a-t-il dit, « n’était pas improvisé mais plus tôt le fruit d’une longue réflexion et d’une pensée profonde » qui a mobilisé des équipes scientifiques, administratives, de communication et de techniciens spécialisés.

Et d’ajouter qu’un large public de jeunes imams, dépassant les 1400, ont été préparés scientifiquement et sur les plans pratique et de la communication, soulignant que ces imams sont prêts à s’investir sur le terrain munis de la foi, la détermination et la confiance en soi.

Pour Mohamed Issef, les travaux de la 19ème session du Conseil Supérieur des Oulémas doivent traiter ce sujet dans ses différentes facettes, soulignant l’importance primordiale des Conseils locaux et avec le soutien des délégations du ministère des Habous et des affaires islamiques.

Selon Issef, toutes les mesures nécessaires et l’infrastructure essentielle pour la réussite du projet, y compris l’acquisition de motos, dûment assurés, pour le déplacement des imams-encadrants entre les mosquées des communes ont été prises.

Comments
To Top