Politique

Internationale socialiste: Le polisario essuie un énième camouflet

SN-polisario
SN-polisarioLe polisario a essuyé samedi à Genève un camouflet devant le conseil de l’Internationale socialiste (IS) qui a opposé une fin de non-recevoir à une demande d’adhésion à part entière des séparatistes.

Cette demande de statut de membre a été rejetée sans hésitation par le comité d’éthique de l’IS, mettant ainsi fin aux manœuvres des séparatistes et de leurs commanditaires.

« Les délégations présentes à Genève sont fatiguées et agacées par le travail de propagande des représentants du polisario », a déclaré à la MAP M. Habib El Malki, président de la Commission administrative de l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

Pour la deuxième fois depuis la réunion de l’IS en 2013 à Mexico, aucune résolution ne fait mention des provinces du sud du Royaume, grâce aux démarches et contacts menés par la délégation de l’USFP auprès des dirigeants de l’organisation et de plusieurs délégations.

« En revanche, le conseil a adopté une proposition visant à réunir le comité régional pour la Méditerranée, présidé par le Parti socialiste espagnol, afin de discuter des nouvelles réalités dans nos provinces du sud », a expliqué Habib El Malki.

Il a affirmé que l’Internationale socialiste veillera à « se rendre sur le terrain, prendre contact avec les populations et discuter sur des bases concrètes ». « Cette démarche représente pour nous la meilleure pédagogie politique afin de comprendre ce qui se passe et donner un sens historique tourné vers l’avenir à des prises de position souvent mal préparées, mal pensées et prises de manière hâtive », a-t-il ajouté.

Au cours de cette réunion, les délégations ont débattu du thème de « la paix dans le monde et la lutte contre le terrorisme », dans un contexte de multiplication des foyers de tension et de guerres civiles qui se traduisant de plus en plus par des vagues de réfugiés.

map

Comments
To Top