Monde

Le Hamas retiré de la liste des organisations terroristes par l’UE

hamas

hamasLa justice européenne a annulé jeudi pour vice de procédure l’inscription du mouvement palestinien Hamas sur la liste des organisations terroristes de l’UE. Elle maintient en revanche le gel de ses avoirs en Europe.


La Cour de justice précise que cette annulation « n’implique aucune appréciation de fond sur la question de la qualification du mouvement Hamas de groupe terroriste ».


La branche militaire du Hamas figure sur la liste noire des organisations considérées comme terroristes par l’Union européenne depuis la création de cette liste fin 2001. En 2003, les ministres des Affaires étrangères de l’UE avaient décidé de placer également la branche politique du Hamas sur cette liste.


Netanyahu exige une marche arrière
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exigé mercredi dans un communiqué que les Européens « remettent immédiatement le Hamas » sur liste noire. « Nous ne nous satisfaisons pas de l’explication européenne selon laquelle le retrait du Hamas de cette liste des organisations terroristes relève d’une question technique », a-t-il précisé.


« Le Hamas est une organisation terroriste meurtrière dont le programme prévoit la destruction d’Israël comme objectif », a ajouté le Premier ministre.


« Il y a déjà des pays européens qui se préparent à présenter des appels » à la décision du tribunal, a renchéri un haut responsable du ministère des Affaires étrangères Aviv Shiron à la radio publique israélienne.


Le Hamas se félicite
Le mouvement islamiste palestinien Hamas a qualifié mercredi de « victoire » la décision de la justice européenne d’annuler, pour vice de procédure, sa présence sur la liste des organisations terroristes de l’UE. Côté israélien, on prévoit toutefois que le Hamas restera au final sur cette liste noire.


« C’est une victoire pour la question palestinienne et les droits de notre peuple », a affirmé à l’AFP un porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum. « Nous remercions le Tribunal de l’Union européenne pour cette décision positive qui doit être suivie par des mesures internationales pour mettre fin à l’oppression du peuple palestinien », a-t-il ajouté.

afp

Comments
To Top