Cinéma

Funérailles de Mohammed Bastaoui au cimetière Chouhada de Rabat

funerailles__mohamed_bastaoui
funerailles__mohamed_bastaouiLes funérailles de l’artiste Mohammed Bastaoui, décédé mercredi matin à l’âge de 60 ans des suites d’une maladie, se sont déroulées après la prière d’al-Asr au cimetière Chouhada à Rabat.

Ont notamment pris part à ces obsèques, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi et le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi.

Dans un climat de forte émotion et de deuil, plusieurs personnes, dont de nombreux artistes et comédiens et des amis et proches du défunt ont accompagné ce comédien hors pair à sa dernière demeure, rendant ainsi un dernier hommage à l’une des figures de la comédie populaire marocaine.

Pour sa part, le syndicat marocain des professionnels du théâtre a regretté la disparition d’un artiste créateur qui a su envoûter le public marocain par la qualité de son art, tout au long de sa carrière artistique dans le théâtre, la télévision et le cinéma.

Bastaoui a rendu l’âme à l’hôpital militaire de Rabat où il avait été hospitalisé, avant que son état de santé ne se détériore Bastaoui s’est fait remarquer par sa prestation sur scène, de même qu’il s’est démarqué dans le cinéma et à la télévision. Il a su, des décennies durant, interpréter avec un grand professionnalisme et talent des rôles qui lui ont valu l’amour du public ainsi que l’estime des critiques.

Né à Khouribga en 1954, feu Bastaoui a pris part à plusieurs pièces de théâtre, en s’illustrant notamment avec les troupes « Masrah al Yaoum » et « Masrah Achams », avant de participer à nombre de productions, tel « Kounouz Biladi » en 1997. Il a, également, côtoyé des réalisateurs de renom, à l’instar de Mohamed Ismail, Saad Chraibi, Fouzi Bensaidi et Kamal Kamal.

Sur le plan international, Bastaoui a participé à plusieurs productions internationales tournées au Maroc où il a fait montre d’un grand talent, ce qui lui a valu l’estime et la considération du public. De l’avis des critiques, feu Bastaoui était, sans conteste, la star de la TV marocaine lors de la dernière décennie.

map

Comments
To Top