Societe

Le ministère de l’Education nationale interdit formellement les cours de soutien payants

Rachid-Belmokhtar

 Rachid-BelmokhtarLe ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle a publié, jeudi, une note interdisant « formellement et de quelque manière que ce soit, l’organisation par les instituteurs et institutrices de cours de soutien payants au profit de leurs élèves ». Dans un communiqué rendu public, le ministère a appelé « le corps enseignant à consacrer ses efforts à l’amélioration du niveau des élèves lors des cours officiels et à accompagner les plus faibles dans le cadre des cours de soutien définis dans la politique du ministère en matière de soutien scolaire ». La note appelle également « à multiplier les contrôles scolaires et à réviser les méthodes de correction et de notation, en vue de garantir l’égalité des chances entre les élèves et d’éviter de les contraindre aux cours de soutien payants », ajoute la même source. Le ministère a, de même, invité les académies régionales de l’Education et de la Formation, ainsi que les délégations provinciales « à prendre toutes les mesures permettant aux parents d’élèves et à toute autre personne concernée de dénoncer toute violation de cette interdiction, et à traiter ces affaires avec la célérité et la fermeté requises ». Soulignant la nécessité d’engager des poursuites disciplinaires, dans le cas des lois en vigueur, à l’encontre de toute personne auteur de ces violations, la note précise que cette mesure intervient pour mettre un terme à des pratiques condamnables aux niveaux légal et éthique, et dont se plaignent de larges franges de la société. Elle intervient aussi dans le cadre des orientations du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle en vue de moraliser le système scolaire, de consacrer les principes de transparence, de responsabilité et d’égalité des chances, de préserver les droits des élèves et de garantir un accès équitable à l’éducation et la formation

map

Comments
To Top