Sport

Report de la CAN: le Maroc s’explique au Caire

hayatou
caf hayatouUne réunion consacrée à la question de la 30-ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations a été tenue lundi soir au Caire.

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaa, et le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, ont tenu, lundi soir au Caire, une réunion consacrée à la question de la 30-ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2015).

Lors de cette réunion, à laquelle ont pris part des membres des bureaux exécutifs des deux instances sportives, le président de la CAF est revenu sur les différentes étapes franchies par le dossier de candidature du Maroc pour abriter cette compétition continentale, qui constitue une source financière importante pour la Confédération.

Dans une déclaration à la MAP, le chargé de communication à la FRMF, Mohamed Makrouf, a indiqué que M. Hayatou a réitéré, à cette occasion, le respect et la considération dont il témoigne au Maroc, en tant qu’une des grandes Nations de football, précisant que la CAF a été créée pour accompagner les fédérations nationales dans leurs efforts pour développer le football local et « non pour leur créer des problèmes ».

Pour sa part, le président de la FRMF a réitéré que le Maroc était et restera au service du football africain, en témoigne sa demande d’abriter la CAN à laquelle il a consacré d’importants moyens logistiques, a rapporté M. Makrouf, ajoutant que M. Lekjaa a rappelé, par la même, que le Royaume a exprimé, à maintes reprises, qu’il ne refusait pas d’abriter cette compétition, mais demandait seulement son report à une date ultérieure.

Le Maroc « au service » de la CAN 

Le président de la FRMF a réitéré, par ailleurs, la disposition de la Fédération marocaine à réussir la 30-ème édition de la CAN, qui se tiendra en Guinée Equatoriale, en mettant tous ses moyens à la disposition de la CAF.

Suite à des discussions approfondies entre les deux parties, la CAF a décidé de soumettre le dossier du Maroc à son bureau exécutif, qui se réunira prochainement.

Dans une lettre adressée à la CAF en octobre dernier, le Maroc avait demandé le report de la CAN-2015 à une date ultérieure pour force majeure.

La demande du report intervenait sur une décision du ministère marocain de la Santé, qui avait appelé à l’annulation des grands regroupements auxquels prennent part les pays touchés par le virus d’Ebola.

La CAF avait rejeté la demande du Maroc sous prétexte de ne pas pouvoir trouver une période adéquate pour tenir cette compétition continentale suite aux difficultés qui persistent quant à la participation des joueurs professionnels, évoluant dans les championnats européens, avec leurs sélections nationales.

Comments
To Top