Technologie

Boeing et BlackBerry inventent un smartphone ultrasécurisé

Le smartphone Boeing Black tournera sous le système d’exploitation Android et intégrera un service développé par BlackBerry.

James Bond en a rêvé. Boeing l’a fait. Le géant de l’aéronautique va lancer un Smartphone ultrasécurisé, baptisé Boeing Black. Cette petite merveille de technologie est le fruit d’une coopération inédite entre le groupe américain et le fabricant canadien BlackBerry, que Boeing vient de choisir pour l’aider à le sécuriser.

Ce smartphone a la particularité de «s’autodétruire» s’il tombe entre de mauvaises mains. En clair, les données et les applications s’effacent de l’appareil en cas d’intrusion ou de tentative de l’ouvrir pour le trafiquer.

Boeing travaille sur ce projet depuis trois ans et compte beaucoup sur les compétences de son allié canadien, qui a déjà développé des smartphones sécurisés pour différents gouvernements.

Boeing, deuxième fournisseur du Pentagone, se diversifie dans les logiciels spécialisés. Il fait de l’inviolabilité et de la sécurité de son téléphone, sa priorité. Une obligation, puisque le marché ciblé est ultra-exigeant: les gouvernements, les personnels de la défense et des agences de renseignements et de sécurité du territoire mais aussi, dans les entreprises, les PDG et managers de haut niveau ayant accès à des données sensibles.

Boeing Black tournera sous le système d’exploitation Android et intégrera un service développé par BlackBerry pour les entreprises (BES 12) qui permet de gérer et tracer les smarphones des personnels équipés. L’appareil sera doté de deux cartes SIM, ainsi que d’un lecteur d’empreintes digitales. Il pourra se connecter aux réseaux Internet via les satellites. Tous les échanges (voix, e-mails, SMS…) seront cryptés. Reste à savoir si Boeing Black réussira à échapper aux grandes oreilles de la NSA…

Comments
To Top