Monde

Indonésie: contact perdu avec un avion de ligne d’AirAsia

airasia

airasiaLe pilote de l’Airbus A320 d’AirAsia qui a disparu dans la nuit entre l’Indonésie et Singapour avait demandé à « dévier » de son plan de vol en raison de mauvaises conditions météorologiques, a indiqué la compagnie malaisienne. La marine et l’aviation singapouriennes ont été mobilisées pour les recherches.

« L’avion avait demandé à dévier en raison de la météo », a déclaré la compagnie dans un message sur Facebook. « La communication avec l’avion a été perdue pendant qu’il était encore sous le contrôle des autorités indonésiennes du trafic aérien (ATC) », a ajouté AirAsia. Avant de perdre le contact avec la tour de contrôle, l’avion aurait demandé l’autorisation de prendre de l’altitude et de passer de 32’000 à 38’000 pieds afin d’éviter une masse nuageuse.

L’appareil transportait 155 passagers (138 adultes, 16 enfants et un nourrisson), principalement des Indonésiens, et sept membres d’équipage, entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour. Il a disparu des écrans de contrôle après avoir demandé à changer de plan de vol en raison de mauvaises conditions, ont confirmé les autorités locales.

Ces dernières ont précisé avoir perdu le contact avec l’avion entre le port de Tanjung Pandan et Pontianak, ville du Kalimantan occidental située sur l’île de Bornéo. AirAsia a encore communiqué que l’appareil en question avait subi des opérations de maintenance le 16 novembre dernier.

Opération de recherches
Le vol QZ8501 a quitté l’aéroport international Juanda de Surabaya, sur l’île indonésienne de Java, à 05h20 et devait atterrir à l’aéroport Changi de Singapour à 08h30.

AirAsia a indiqué qu’une opération de recherches avait été lancée pour tenter de localiser l’avion. « Pour le moment, nous n’avons malheureusement pas d’autre information sur la situation des passagers et des membres d’équipage à bord », a précisé la compagnie.

Année noire
2014 restera une année noire pour l’aviation malaisienne avec la perte de deux avions de la compagnie nationale Malaysia Airlines.

Le 8 mars, le vol MH370 disparaissait peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord. Sa disparition reste inexpliquée à ce jour. L’appareil se serait abîmé dans le sud de l’océan Indien, à court de carburant.

Le 17 juillet, un autre Boeing de Malaysia Airlines, assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, explosait en vol, vraisemblablement abattu par un missile pendant son survol de l’est de l’Ukraine. Il transportait 298 personnes, dont 193 ressortissants néerlandais

Comments
To Top