Monde

Fusillade à Charlie Hebdo: les deux suspects localisés

kouachi

kouachiLes frères Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, ont été localisés jeudi en fin de matinée par la police française dans l’Aisne (nord). Ces deux hommes sont suspectés d’avoir attaqué le journal « Charlie Hebdo » et assassiné douze personnes.

Le gérant d’une station-essence à proximité de Villers-Cotterêt (Aisne) a « formellement reconnu les deux hommes soupçonnés d’avoir participé à l’attentat de Charlie Hebdo », a expliqué une source proche du dossier. « Les deux hommes sont cagoulés, avec kalachnikov et lance-roquettes apparentes », a confirmé une autre source. Ils étaient à bord d’une Clio grise.

Sept personnes ont été placées en garde à vue, a-t-on appris jeudi auprès de sources policières.

Mercredi, Hamyd Mourad, 18 an, s’est présenté au commissariat de police de Charleville-Mézières (Ardennes) pour s’expliquer, a-t-on appris auprès du Parquet de Paris. Ce dernier n’a pas souhaité donner d’autres précisions.

Consignes de l’EI
L’attentat, qui a décimé la rédaction de « Charlie Hebdo », faisant 12 morts et 11 blessés, est le plus meurtrier en France depuis des décennies. Charlie Hebdo a perdu cinq de ses dessinateurs vedettes, dont les caricaturistes Charb, Cabu, Tignous et Wolinski. Si l’attaque n’a pas été revendiqué, ses auteurs ont semblé suivre des consignes données notamment par le groupe Etat islamique, contre lequel la France est engagée en Irak.

Le choc ressenti après la sanglante attaque se traduit à la Une des journaux français jeudi. Les quotidiens appellent à faire front face à la « barbarie » et à la « liberté assassinée ».

Sarkozy, Chirac et VGE à l’Elysée
Jeudi a été « déclaré jour de deuil national » en France en hommage aux douze personnes tuées, selon le Journal officiel. François Hollande recevra vendredi les principaux dirigeants des partis politiques ne disposant pas d’un groupe au Parlement, Marine Le Pen (FN), François Bayrou (MoDem) et Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), a-t-on appris mercredi soir de sources concordantes. Il devait aussi s’entretenir jeudi matin avec Nicolas Sarkozy.

Outre Mme Le Pen et MM. Bayrou et Mélenchon, le président de la Debout la France, le député Nicolas Dupont-Aignan, sera également reçu vendredi par le chef de l’Etat.

AFP

Comments
To Top