Monde

« Charlie Hebdo »: prise d’otages des frères Kouachi en Ile-de-France

policefrance

policefranceLa prise d’otages vendredi dans les locaux d’une petite entreprise à une quarantaine de km au nord-est de Paris est bien le fait des frères Kouachi, a confirmé vendredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Une opération est en cours pour les « neutraliser », a-t-il précisé lors d’une réunion des préfets à Paris.

Par ailleurs, le parquet de Paris a démenti l’information de RTL selon laquelle au moins une personne aurait été tuée. Au moins une personne est par contre retenue.

Le village est bouclé par les forces de l’ordre où des dizaines de gendarmes étaient en train de se déployer, a constaté un journaliste de l’AFP. Ils ont notamment établi un barrage à l’entrée de la commune sur la Nationale 2 qui mène vers la zone de Villers-Cotterets où les deux hommes étaient recherchés depuis jeudi.

Hors de danger
Par ailleurs, les quatre personnes qui ont été grièvement blessées lors de l’attaque contre « Charlie Hebdo » sont encore en « situation d’urgence », a indiqué le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Cependant, « leur vie n’est plus en danger ».

« Les quatre blessés sont encore en situation d’urgence, mais leur vie n’est plus en danger », a affirmé le ministre devant une centaine de préfets réunis place Beauvau. Les sept autres blessés, plus légèrement atteints, sont sortis de l’hôpital, a précisé le ministre.

Comments
To Top