Politique

Mounib : Le PSU va participer aux prochaines échéances électorales de 2015

mounib

mounibLa secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Mme Nabila Mounib, a annoncé mardi la participation de son parti aux prochaines échéances électorales de 2015.

« En dépit de ses moyens limités, le PSU compte participer aux élections » prévues en 2015 dans l’objectif de faire face aux « dérives » observées sur la scène politique locale, a affirmé Mme Mounib, qui était l’invitée du Forum de la MAP.

Mme Mounib a souligné que son parti aura une participation agissante à ces échéances, afin de défendre le projet de la gauche et sensibiliser les populations, critiquant par la même occasion certaines lois relatives, notamment, aux partis politiques et à l’opération électorale qui, selon elle, « n’encouragent pas les candidatures communes tout en favorisant l’émergence d’alliances non homogènes et la désaffection » de la scène politique.

Elle a appelé, dans ce sens, à la mise en œuvre effective du chantier de la régionalisation avancée pour consacrer le choix démocratique et satisfaire les revendications des citoyens.

Mme Mounib a, par ailleurs, estimé que l’alternance au pouvoir, le respect des droits de l’Homme et la prééminence de l’élu par rapport au responsable désigné demeurent la meilleure réponse aux manœuvres des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume.

Evoquant la Koutla démocratique, Mounib a indiqué que ce front avait constitué en son temps un cadre important qui avait présenté une charte avancée, soulignant qu’après la constitution de 1996, les partis membres ont renoncé aux idéaux de ce bloc.

Et de souligner que son parti, qui ambitionne d’unifier les forces de la gauche au Maroc, appelle à des mesures de nature à freiner « le libéralisme à outrance » qui porte atteinte au pouvoir d’achat du citoyen.

Mme Mounib a estimé que la gauche au Maroc a accumulé d’importantes réalisations depuis l’indépendance du Royaume lui permettant de recouvrer la confiance du citoyen en l’action politique.

Enfin, la SG du PSU a appelé le gouvernement à mettre à profit les aspects positifs de la Constitution de 2011.

map

Comments
To Top