Politique

Mezouar s’entretient à Fès avec son homologue égyptien

mezouarchoukri

mezouarchoukriLe ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, s’est entretenu vendredi à Fès avec son homologue égyptien, M. Sameh Choukri, des moyens de renforcer les relations de coopération bilatérales au service des intérêts des deux peuples frères.

Lors de cette rencontre, tenue en présence des ambassadeurs des deux pays et de plusieurs responsables marocains et égyptiens, M. Mezouar a indiqué que cette entrevue offre l’occasion d’examiner plusieurs questions d’intérêt commun et d’ »œuvrer pour la concrétisation des aspirations des dirigeants des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et le président Abdelfattah Sissi, à un partenariat fort et ambitieux ».

« Nul ne peut nous diviser », a souligné le ministre, ajoutant que toute tentative de ce genre serait sans lendemains au vu des fortes relations qui ont toujours existé entre Rabat et le Caire.

Le Maroc et l’Egypte partagent de lourdes responsabilités envers le monde arabe et l’Afrique, a encore dit M. Mezouar, ajoutant que les deux pays, conscients de cette responsabilité, aspirent à mettre en œuvre une action commune, efficace et efficiente dans ce sens.

Le Maroc et l’Egypte « ont une vision commune fondée sur des convictions et des responsabilités de défendre les grandes causes et de surmonter tout obstacle de nature à porter atteinte à leur destin commun », a-t-il souligné.

Et d’ajouter que l’action qui sera entreprise conjointement entre le Maroc et l’Egypte pour jeter les bases d’un partenariat fort aura l’effet d’un signal à toute personne qui pourrait avoir des doutes que les deux pays avancent main dans la main sur la bonne voie vers ce partenariat solide et capable de surmonter tous les obstacles.

De son côté, le ministre égyptien des Affaires étrangères a souligné que le Maroc et l’Egypte sont liés par « des relations étroites aussi vieilles que l’histoire commune des deux pays ».

Rappelant que Rabat et le Caire entretiennent des consultations permanentes au sein de la Ligue arabe, M. Choukri a souligné que les positions des deux pays « ont toujours été marquées du sceau de la concordance ». « Nos visions au sujet des questions régionales et internationales sont également marquées par un soutien réciproque », a enchainé le chef de la diplomatie égyptienne, émettant le vœu de voir les deux pays tirer profit d’une manière positive de ce haut niveau de coordination pour renforcer la stabilité dans la région arabe et en Afrique.

« Les fortes relations unissant les directions des deux pays doivent donner une forte impulsion aux efforts visant la consolidation des relations fraternelles entre les peuples des deux pays », a-t-il dit, ajoutant que les entretiens avec son homologue marocain offrent l’occasion de passer en revue les relations bilatérales dans leur globalité et de s’accorder sur les mécanismes à mettre en place pour activer le cadre juridique et contractuel régissant ces relations.

Les entretiens avec M. Mezouar traduisent la forte et sincère volonté des deux pays de servir au mieux les intérêts des deux peuples frères, a poursuivi le responsable égyptien.

« Grâce à la sagesse des dirigeants des deux pays et de l’estime réciproque, nous allons poursuivre notre action commune pour renforcer les relations distinguées qui lient les deux peuples », a-t-il dit, soulignant que ces liens demeureront forts et capables de surmonter tous les obstacles quels que soient les défis et les circonstances

map

Comments
To Top