Sport

CAN: premiers matches, premières surprises ?

CAN2015
CAN2015La Coupe d’Afrique des nations 2015 démarre samedi avec les affrontements ouverts entre outsiders du groupe A, la Guinée équatoriale organisatrice contre le Congo de Claude Le Roy

La Guinée équatoriale, qui a repris au pied levé l’organisation de la 30e édition du tournoi continental après la défection du Maroc, ouvre le bal samedi à Bata (17h00, 16H00 GMT)). Lors de son unique participation, en 2012, déjà sur son sol et dans sa capitale économique, elle avait débuté par un succès (2-1 contre la Libye) qui l’avait mise sur la voie d’une qualification historique pour les quarts de finale.

Face à l’autre outsider du groupe, la Guinée équatoriale surnommée « Nzalang nacional » refera-t-il le coup ? Comme il y a trois ans, c’est une sélection qui assemble des joueurs parfois naturalisés et évoluant dans des championnats de divisions inférieures ou méconnus (Estonie, Malte, Hong Kong, Andorre…).

Et comme il y a trois ans, son sélectionneur a pris ses fonctions quelques jours à peine avant la compétition. L’Argentin Esteban Becker connaît cependant bien le pays puisqu’il a été champion d’Afrique en 2012 à la tête de l’équipe nationale féminine.

« Nous sommes optimistes, nous avons le soutien du public, a-t-il déclaré jeudi. Nous avons deux ou trois joueurs avec des douleurs mais allons faire en sorte d’avoir tous les joueurs à disposition ». Ce premier match, avec la cérémonie d’ouverture, devrait être l’un des plus attirants pour les supporteurs locaux.

– Problèmes d’hôtels –

Le Congo de Claude Le Roy, qui s’est plaint de ne pas avoir assez de chambres dans son hôtel pour sa délégation, a créé la surprise des qualifications au détriment du Nigeria champion en titre.

L’entraîneur français dispose d’une équipe très jeune, incluant Oniangue (Reims) et Ndinga (Olympiakos, ancien d’Auxerre et Monaco). C’est le seul groupe sans aucune expérience en CAN, puisque la dernière pour le Congo était en 2000.

Le deuxième match (20h00, 19h00 GMT) met aux prises les deux favoris du groupe: il s’agit donc pour eux de prendre une option. Le Burkina de Paul Put, qui a dû changer d’hôtel pour gagner en tranquillité, rêve d’atteindre de nouveau la finale.

Vue du stade de Bata qui accueillera le match d’ouverture de la CAN en Guinée équatoriale, prise le 15 janvier 2015

Mais ses meilleurs joueurs seront-ils à la hauteur, alors qu’Alain Traoré a passé plus de temps à l’infirmerie que sur les terrains en 2014 et que Pitroipa, élu meilleur joueur de la CAN-2013, évolue désormais aux Emirats arabes unis ?

Le Gabon, lui, comptera surtout sur Aubameyang, présent sur le podium du meilleur joueur africain 2014 et qui s’est adapté à Dortmund.

AFP

Comments
To Top