Politique

Le nombre d’affaires de terrorisme en hausse de plus 129 pc en 2014

specialforces_police
specialforces_policeLe nombre d’affaires de terrorisme est en hausse de plus 129 pc en 2014, a indiqué le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat El Hassan Eddaki a indiqué que le nombre des affaires de terrorisme enregistrées au cours de l’année 2014 a atteint 147 affaires contre 64 affaires en 2013, soit une hausse de 129,68 pc.

Quelque 323 personnes ont été déférées devant le procureur général l’année dernière contre 138 personnes en 2013, a-t-il ajouté, mardi, à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire au niveau de la cour d’appel de Rabat et des tribunaux de première instance relevant de son ressort.

La hausse enregistrée dans le nombre des affaires de terrorisme est due aux « développements dans certains foyers de tension liés notamment à la situation dans des pays du Sahel, en Syrie et en Irak et au retour de ces foyers de certains jeunes marocains ou à leur tentative de s’y rendre ».

En 2014, les affaires de terrorisme enregistrées devant la chambre criminelle (1er degré) ont été de 118 dossiers auxquelles s’ajoutent six autres précédant cette année pour porter le nombre total à 124 affaires, a-t-il fait savoir, relevant que 88 affaires ont été jugées.

Au niveau de la Chambre criminelle d’appel, 89 affaires ont été enregistrées en plus de quatre autres précédents, soit un total de 93 dont 70 ont été liquidées (75,26 pc).

En ce qui concerne les mandats d’arrêt internationaux dans le cadre des affaires de terrorisme, le procureur général a indiqué que le parquet général a émis cinq mandats dont un a été exécuté alors que le nombre des commissions rogatoires émises par le parquet ou lui ayant été parvenu ont été au nombre de 13 dont 10 exécutées, soit un taux de 76,92 pc.

En outre, le parquet général près la cour d’appel a accordé un intérêt particulier aux affaires de crimes financiers et de lutte contre la corruption, dans le cadre des efforts visant la moralisation de la vie publique, la protection des deniers publics et la corrélation entre responsabilité et reddition de comptes, précisant que le nombre de plaintes a atteint 48 en 2014 en plus de 42 plaintes de 2013, soit 90 plaintes dont 51 ont été traitées (57 pc).

Il a ajouté que le nombre de dossiers enregistrés, en 2014, devant la chambre criminelle (1er degré) a été de 20 affaires en plus de 20 autres précédant cette année pour atteindre 40 affaires dont 21 ont été jugées alors que vingt affaires ont été enregistrées au niveau de la Chambre criminelle d’appel, auxquelles se sont ajoutées six autres, soit un total de 26 dont 16 jugées.

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat a souligné que cet intérêt pour cette catégorie d’affaires ne se limite pas aux procédures mais s’étend aussi à l’exécution des jugements particulièrement pour les montants financiers au profit de l’Etat et des institutions publiques.

Comments
To Top