Reprise du dialogue libyen ce jeudi au Maroc

1
libyeUn nouveau round du dialogue politique libyen doit se tenir ce jeudi au Maroc, après l’annulation d’une première réunion la semaine dernière.

« Les parties invitées au dialogue ont formellement communiqué leur décision de prendre part à ce dialogue suite à des consultations étroites avec le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, Bernardino Leon, lors de sa visite à Tobruk et à Tripoli le 2 mars 2015 », précise la Mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL)  dans un communiqué.

De même source, on indique que « les parties ont souligné le besoin urgent de reprendre le processus du dialogue en tant que seul moyen viable de trouver une solution pacifique à la crise politique en Libye, et d’aboutir à une fin durable au conflit armé qui a causé tant de souffrance au peuple libyen ».

Les parties, poursuit le communiqué, « se sont mises d’accord au sujet de la proposition de la MANUL stipulant que ce prochain round de pourparlers se concentre sur la formation d’un gouvernement d’union nationale, y compris la discussion concernant le futur Premier ministre, et les vice-Premiers ministres, sur les arrangements sécuritaires balisant la voie à un cessez-le-feu global, au retrait par étape de tous les groupes armés des villes et cités, aux mesures relatives aux armes et au contrôle des armes et aux mécanismes adéquats de supervision et de mise en œuvre, ainsi que sur le parachèvement du processus d’élaboration de la Constitution dans un délai clair ».

Livrée aux milices et plongée dans le chaos, la Libye est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux, l’un proche de Fajr Libya qui contrôle la capitale Tripoli, et l’autre reconnu par la communauté internationale qui siège à Tobruk (est).

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Le Maroc a participé politiquement et militairement à l’ agression militaire de l’Otan contre la Libye et son peuple souverain.Ce pays a voté toutes les résolutions prises à la majorité au sein de la ligue Arabe dominée par les roitelets ,les Émirs du golfe et les autres pays qui vivent de leurs aides à l’image du Maroc,Jordanie,Egypte, Tunisie – d’en Nahda et Merzougui, Soudan,Djibouti, Somalie,Comores . Son représentant à partir de la tribune de l’ ONU a plus d’une fois applaudi l’ action « libératrice  » du peuple Libyen de la « dictature » de M.Kadhafi. L’ Algérie s’est énergiquement opposée à l’ action militaire perpétrée contre un pays souverain, voisin et frere et plus encore membre UMA. Seul la Mauritanie et la Syrie étaient sur la même ligne que l’ Algérie.Il y a 48 un haut responsable de l’ Otan a déclaré « d’erreur grave l’ intervention militaire de 2011 en Libye ».En principe, le Maroc est de facto disqualifié pour une médiation entre les Libyens pour s’être impliquer dans l’agression qui a mené leur pays là ou il en est aujourd’hui.Ce Maroc n’a pas de frontière avec la Libye,il n’est pas un pays du Sahel, mais il fait tout pour saper tout ce que l’ Algérie entreprend pour la Paix dans la région..Le Maroc est manipulé par son protecteur la France , qui l’un comme l’autre ne souhaite pas voir s’instaurer la stabilité aux frontières de l’ Algérie. Le Maroc croit qu’ une Algérie faible lui facilite le règlement à sa convenance du dossier de son occupation du Sahara occidental. La France espère une Algérie instable et faible pour dominer tout le Sahel et ses richesses. En Diplomatie ,le Maroc ne sait vendre que le mensonge,il ne réussira pas à avancer une chaise dans le très compliqué conflit Libyen.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :