Monde

Au Maroc, des progrès signalés dans les discussions sur le conflit libyen

l-emissaire-de-l-onu-pour-la-libye-bernardino-leon-a-skhirat

l-emissaire-de-l-onu-pour-la-libye-bernardino-leon-a-skhiratDes progrès ont été accomplis dans les discussions sur le conflit libyen menées à Skhirat, au Maroc, a annoncé samedi le médiateur de l’Onu, Bernardino Leon. Les deux parties, dont les délégués se sont rencontrés pour la première fois après une série d’entretiens séparés, sont toutefois en proie à des dissensions internes concernant ces négociations, qui doivent mettre fin aux combats et ouvrir la voie à la formation d’un gouvernement d’union nationale. Deux gouvernements se disputent le pouvoir depuis que les islamistes de l' »Aube libyenne » se sont emparés de Tripoli en août. Celui d’Abdallah al Thinni, seul reconnu par la communauté internationale, s’est replié à Tobrouk, dans l’Est. « Il y a eu une rencontre symbolique entre les deux parties. Cela n’entrait pas dans le cadre des discussions, mais les symboles comptent. C’était important », a souligné Bernardino Leon. Les délégués, qui doivent regagner la Libye pour procéder à des consultations, reprendront leurs discussions la semaine prochaine, toujours au Maroc, a par ailleurs annoncé un membre du « comité de dialogue » formé par les milices qui ne se reconnaissent ni dans le gouvernement d’Al Thinni ni dans celui de l’Aube libyenne. « L’idée est de revenir la semaine prochaine, peut-être mardi, et chaque camp proposera une liste de noms en vue de la formation du gouvernement d’union après en avoir discuté en Libye », a précisé Charif al Waf, interrogé par Reuters. L’émissaire de l’Onu n’a pas confirmé l’information.

reuters

 

Comments
To Top