Societe

Réduction des peines d’emprisonnement de neuf chômeurs

prisonsal
prisonsalLa cour d’Appel de Rabat a décidé, mardi soir, de réduire les peines d’emprisonnement de neuf chômeurs condamnés dans un premier temps à 16 mois de prison ferme

Les chômeur ont été condamnés pour « obstruction à la circulation de trains » et « agression contre des éléments des forces de l’ordre ».

Le tribunal a ainsi décidé de condamner ce groupe de chômeurs à un an de prison (six mois fermes et six mois avec sursis), et de maintenir l’amende de 500 dirhams pour chacun d’entre eux.

Ces personnes étaient poursuivies pour obstruction et atteinte à la sécurité des trains, attroupement non autorisé, outrage et agression contre des éléments des forces de l’ordre pendant l’exercice de leurs fonctions et dommages à des biens d’utilité publique.

Ces jeunes chômeurs avaient bloqué, en avril dernier, la circulation des trains au niveau de la ville de Salé, ce qui a provoqué une perturbation et un arrêt du trafic ferroviaire durant une demie-heure.

map

Comments
To Top