Politique

Sondage: 62% des Marocains font confiance à Benkirane

Abdelilah_Benkirane
Abdelilah_BenkiraneAprès trois ans de baisse, la cote de confiance du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, bondit de 11 points, passant ainsi de 51 % à 62%, selon le quatrième Baromètre politique de Tizi/Averty.

Parti de plus de 80% de confiance en Janvier 2012, la cote de confiance du chef de gouvernement chez les Marocains a baissé régulièrement pour atteindre un plus bas à 51% en juillet 2014, avant de se redresser sensiblement ces six derniers mois.

Ainsi, entre juillet 2014 et janvier 2015, la cote de confiance d’Abdelilah Benkirane est passée de 51% à 62%, soit une hausse de 11 points.

54% satisfaits de l’action de Benkirane

La satisfaction quant à son action a également augmenté de 11 points passant de 43% à 54%.

Par ailleurs, après avoir perdu la confiance d’un tiers des femmes entre juillet 2013 et juillet 2014, Abdelilah Benkirane a, pendant le dernier semestre, regagné la confiance d’une partie d’entre elles, gagnant 12 points, en passant de 43% à 55% de confiance (+28 points).

En termes de tranche d’âges, le regain de confiance a affecté toutes les tranches d’âge, et en particulier, la tranche des 45-55 ans, chez qui la confiance a quasiment doublé, passant de 35% à 64% en six mois.

L’image de proximité, de dialogue et de fibre sociale d’Abdelilah Benkirane, s’améliore également. Plus d’un marocain sur deux pense que le chef de gouvernement est un homme de dialogue (55%), dont ils se sentent proches (56%) et qui a en tête les préoccupations des Marocains (49%).

Les Marocains plus confiants globalement dans leur système politique

Le regain de confiance en la personne du chef de gouvernement rejaillit positivement sur la confiance envers le gouvernement, le champ politique marocain, et même l’opposition, à l’approche des élections. Ainsi, 51% des marocains disent faire confiance au champ politique marocain, contre 37% il y a six mois (+14 points), et 58% d’entre eux affirment faire confiance au gouvernement actuel, contre 48% il y a six mois (+10 points).

Enfin, la confiance en l’opposition augmente de prés de 50% passant de 14% à 20%, tout en restant à un faible niveau, très en deça du crédit accordé à l’équipe gouvernementale en place.

Les Marocains toujours insatisfaits de la situation 

Sur les 9 sujets soumis au sondage réalisé par Tizi/Averty, aucun des sujets n’obtient une note de satisfaction supérieure à la moyenne. Néanmoins, les sondés affirment une meilleure perception de sécurité (4.8/10) soit une hausse de 21%, un mieux dans le domaine culturel (+17%), dans la lutte contre la corruption (+15%), dans le pouvoir d’achat (+9%), dans le transport (+8%) et dans la création d’emplois(+8%).

Par contre, la satisfaction à l’égard de la santé publique (3.7/10), de l’éducation (3.4/10) et du logement (3.6/10) stagne et ces sujets restent ceux qui suscitent la plus grande insatisfaction.

L’éducation et l’enseignement, la santé, l’emploi… à la tête des préoccupations des Marocains

En terme de préoccupations, sur les 50 items cités dans les questions ouvertes, les Marocains voient comme priorités absolues les 5 problématiques suivantes : l’éducation et l’enseignement (22.4% des items cités), la Santé (15.5%), l’Emploi (14%), la Justice (8.5%) et l’action sociale et la lutte contre la pauvreté (5.6%). Viennent ensuite des sujets comme la sureté et la sécurité (4.8%), le soutien à l’économie et à l’investissement (4.4%), le pouvoir d’achat (4%), le logement (2.6%), les retraites et la lutte contre la corruption (2%).

Ces 11 thématiques représentent plus de 85% des préoccupations des Marocains.

Enfin des sujets comme la parité et la participation des femmes, la banque islamique et la gestion de l’immigration subsaharienne sont des items qui deviennent plus récurrents.

L’enquête a mobilisé 1.086 répondants marocains interrogés par Internet, du 20 Janvier au 20 février 2015, et répartis sur 39 villes au Maroc. En termes de répartition démographique, 21% des sondés ont entre 18 et 24 ans, 25% entre 25 et 34 ans, 19% entre 35 et 44 ans et 35% entre 45 ans et plus. Les données collectées ont fait l’objet d’une pondération afin de représenter la composition démographique de la population marocaine urbaine.

Le Baromètre politique Tizi/Averty est un baromètre semestriel né du partenariat entre le réseau citoyen Tariq Ibnou Ziad Initiative et l’institut d’enquêtes et de sondages d’opinion Averty Market Research & Intelligence.

Comments
To Top