Politique

Une belgo-marocaine à la tête du parti belge Ecolo

Zakia Khattabi, Ecolo Bruxelles
Zakia Khattabi, Ecolo BruxellesLa députée fédérale belgo-marocaine Zakia Khattabi a remporté dimanche la coprésidence du parti Ecolo.

Elle devient ainsi la première belge issue de l’immigration marocaine à prendre les destinées d’une formation politique en Belgique.

Khattabi a été choisie par l’assemblée générale Ecolo pour coprésider avec Partick Dupriez pendant quatre ans le parti des verts. Sa candidature était bien préparée, davantage mûrie et plus attendue que celle de ses adversaires, c’est pour cela qu’au terme de trois mois de campagne interne, elle a pu l’emporter haut la main.

Donné favori, le duo Zakia Khattabi et Partick Dupriez a recueilli 654 voix soit un score de 60 % remportant ainsi ce vote sans qu’un second tour soit nécessaire. Zakia Khattabi (39 ans), a été élue pour la première fois comme parlementaire en 2009 à la région de Bruxelles. Elle intègre le groupe des députés bruxellois siégeant au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles et est désignée au Sénat où elle apparait rapidement comme une des figures de l’opposition.

Elle s’investit dans des matières comme le droit d’asile, le statut des détenus, les créances alimentaires, la justice menant notamment un combat contre l’extension de la transaction financière en matière pénale.

Née à la commune bruxelloise de Saint Josse, Zakia Khattabi, conseillère communale, a effectué un parcours dans la fonction publique, au Centre pour l’égalité des chances et à la politique scientifique fédérale. Elle était également active au sein de la Ligue des droits de l’Homme avant de se lancer dans la politique. Chef du groupe des verts à la Chambre, Khattabi est diplômée de l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

Comments
To Top