Musique

Mawazine: le site du Chellah rend hommage aux plus belles traditions musicales de la planète

Festival-Jazz-Chellah

Festival-Jazz-ChellahLe site du Chellah rendra hommage, lors de la 14è édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, aux plus belles traditions musicales de la planète, à travers des créations de pays lointains que les festivaliers auront la chance de découvrir lors des concerts placés sous le thème « Une musique dans chaque port ».

Un communiqué de l’Association Maroc Cultures indique mercredi que les concerts prévus au Chellah, promettent de faire bouger les foules, de les ambiancer sur des musiques mystiques et de faire découvrir aux festivaliers des cultures venues des quatre coins du monde.

Cette année le site du Chellah accueillera de grands interprètes qui présenteront au public des répertoires magiques, ajoute le communiqué.

Lors de ce voyage, le public fera un premier arrêt, le samedi 30 mai 2015, au port de Nagapattinam en Inde du Sud, avec Srishti – Nina Rajarani Dance Creations. La formation partagera avec les spectateurs la tradition du Bharatanatyam, une danse spécifique, dont l’origine remonte aux rituels religieux pratiqués dans les temples.

Après l’Inde du Sud, les festivaliers feront une escale au port de Buenos Aires, en Argentine, le dimanche 31 mai 2015. Débora Russ fera vibrer le cœur du public avec son tango argentin. Avec son dernier projet, Tangos Pendientes , elle revisite quelques-unes des plus belles poésies du tango, les récréant dans une conception atypique et novatrice. Le lundi 1er juin 2015, direction le port de Praia au Cap-Vert avec Carmen Souza. La morna, chant mélodique et sentimentale d’une grande beauté, a touché Carmen Souza qui se laisse guider par sa spiritualité.

La scène du Chellah fera un petit détour pour s’arrêter au port de Lisbonne, au Portugal, le mardi 2 juin 2015. Le public ira ainsi à la rencontre de Maria Berasarte, une chanteuse Espagnole qui chante le fado en castillan et non en portugais. Pour l’accompagner, elle choisit l’excellent guitariste de flamenco José Luis Monton et le guitariste portugais José Peixoto. Le port de Marseille, en France, accueillera les festivaliers le mercredi 3 juin 2015 avec un concert de la célèbre formation Lo Cor De La Plana (chœur de la plaine). Depuis 2001 au quartier de la plaine, les voix exceptionnelles de ces chanteurs, qui s’accompagnant de simples tambours sur cadre (bendir) ont remis au goût du jour une culture occitane en péril. Après Marseille, direction le port de Malaga en Espagne, pour assister au concert de Luis De La Carrasca : Lo Esencial, le jeudi 4 juin 2015. Luis De La Carrasca sera entouré de talentueux artistes tels que José Luis Dominguez à la guitare, Kad? Gomez au caj?n et aux percussions, Ana Pérez et Kuky Santiago à la danse. Le spectacle « Lo Esencial » fera danser les festivaliers aux rythmes du flamenco profond aux accents modernes. Le vendredi 5 juin 2015, la visite du fameux port du Pirée à Athènes s’impose, pour aller à la découverte de Katerina Fotinaki, chanteuse, guitariste et compositrice. Katerina met à l’honneur les grands poètes grecs (Elytis, Solomos, Palamas) sur des compositions originales osées et ouvertes sur le monde. La scène du Chellah arrivera à bon port après son long périple, au port d’Istanbul en Turquie, le samedi 6 juin 2015, avec une interprétation d’?zlem ?zdil. Par son répertoire, elle transmet les traditions anatoliennes dans le monde moderne, s’inscrivant ainsi dans la lignée des grands chanteurs, poètes et musiciens tels que Pir Sultan, Koero?lu, Yunus Emre ou encore Karao?lan. Depuis 2001, le Festival Mawazine-Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable de la scène musicale marocaine et internationale. Chaque année, au mois de mai, cette manifestation unique en son genre fait vibrer la capitale Rabat aux sons d’une musique ouverte aux quatre coins du monde grâce à un programme riche et inédit.

map

Comments
To Top