Economie

Le Maroc cherche à attirer les investisseurs de Dubaï

dubai
dubaiUne délégation marocaine de haut niveau, constituée de 29 décideurs des secteurs public et privé, prend part à l’Annual Investment Meeting (AIM) de Dubaï.

Le pavillon marocain à l’Annual Investment Meeting (AIM) de Dubaï a abrité, lundi soir, une série de rencontres entre la délégation marocaine et de nombreux opérateurs économiques, de responsables gouvernementaux à la recherche d’opportunités d’investissement au Maroc.

A cette occasion, le ministre de l’Equipement, du transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, a eu des entretiens avec le ministre émirati de l’économie, Soltane Said al-Mansouri, le président de la république de Tatarstan, Rustam Minnikhanov, le ministre soudanais de l’investissement, Mustapha Othman Ismail, ainsi qu’avec des représentants d’une société américaine spécialisée dans les secteurs de l’énergie, l’aviation et la logistique, et de nombreux responsables d’institutions financières et d’entreprises des pays du Golfe.

Dans une déclaration à la MAP, M. Rabbah a indiqué que ces rencontres ont permis de mesurer l’intérêt qu’accordent les opérateurs économiques et les responsables gouvernementaux à l’investissement au Maroc et au renforcement des relations économiques avec le Royaume.

Il a ajouté que parmi les secteurs qui bénéficient d’un intérêt particulier de la part des investisseurs, il y a lieu de citer ceux de l’aéronautique, de la logistique, du transport, des infrastructures, de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie, de la santé et des zones franches industrielles et logistiques.

Le ministre a également fait savoir que ces rencontres ont été l’occasion de convenir de l’organisation de visites au Maroc en vue de s’enquérir des opportunités d’investissement et des rencontrer les administrations et agences marocaines concernées.

M. Rabbah a, enfin, exprimé son optimisme quant à la capacité du Maroc d’attirer davantage d’investisseurs étrangers, soulignant l’importance de renforcer les structures d’accueil des investissements à travers, notamment, la poursuite de la simplification des procédures.

Une délégation marocaine de haut niveau, constituée de 29 décideurs des secteurs public et privé, prend part à cette importante manifestation qui constitue une occasion pour la partie marocaine de présenter les potentialités du Royaume en matière d’investissement, de promouvoir son émergence économique et de mettre en valeur le rôle de Hub régional que peut jouer le Maroc en matière d’attraction des investissements directs étrangers, indique l’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) qui organise la participation du Maroc à cet évènement.

A cette occasion et pour la première fois, un seul pavillon Maroc a été mis en place pour regrouper l’ensemble de l’offre Maroc en terme d’investissement, pour tenir les rendez-vous B to B et pour présenter 125 projets d’investissements portés par des promoteurs publics et privés, dans l’industrie, les infrastructures, le tourisme, l’agro-industrie, l’énergie, la santé, l’éducation et le commerce.

Comments
To Top